Les Templiers du Morbihan

Retour

Chapelle Notre-Dame de Bon Secours à Cran



°ARZAL (56/Morbihan) 56190
Situé entre La-Roche-Bernard et Muzillac sur la N165, proche de l'embouchure de la Vilaine, Arzal vient, semble-t-il, de "Harzal" (frontière). Arzal est un démembrement de Marzan. Une charte du Cartulaire de Redon, datée "vers 1089", concerne un certain Riocus d'Arzal que l'on retrouve dans une autre charte vers 1120.
La Commanderie du Temple de Lantierne fondée en 1182 au nord-est d'Arzal, conserve une relique de la Vraie Croix dans la chapelle Saint-Jean-Baptiste. De Lantierne, on peut se rendre à °Assérac (Faugaret) au sud, à °Muzillac (Penesclus) à l'ouest, °Le Guerno au nord ou Fescal (Le Temple) au nord-est.

°ARZON (56/Morbihan, canton de Muzillac) 56640
L'église d'Arzon, près de Vannes, appartint aux Templiers. Quand ils disparurent, elle devint la propriété des Chevaliers de Malte. Sur les chapiteaux de la façade, de curieuses sculptures évoquent les signes du zodiaque, comme à °Aillas en Gironde.

°BAUD (56/Morbihan) 56150
Baud marque le croisement des axes °Hennebont-Locminé et Auray-Pontivy. La commune est traversée par le Blavet et l'Evel. Selon une tradition recueillie par Rosenzweig au XIXème siècle, la chapelle de Saint-Adrien à Baud, à 35 Km au nord-ouest de Vannes, serait l’œuvre des "moines rouges", autrement dit les Templiers. Voir le bénitier et les blasons. Ils possédaient également la ferme "Le Prieuré". La célèbre Vénus de Quinipily fut trouvée à proximité de Baud.

°CARENTOIR (56/Morbihan) 56910
Près de La Gacilly au nord de Redon.
La Commanderie de Carentoir, au lieu-dit "Le Temple" à l'est de la ville, était sans doute la plus importante des trois grandes Commanderies bretonnes : °La Feuillée, °La Guerche-de-Bretagne et Carentoir. La Commanderie principale "Le Manoir", en ruine, et l’église St Jean du Temple sont d’origine templière. La chapelle St Jean Baptiste abrite un gisant en bois du XIIIème siècle qui représente un Chevalier Templier en armes qui est appelé "Le St Ormant" et aussi un Christ Templier.
Un menhir est orné d'une croix templière, une croix de pierre tréflée qui est percée de 5 trous. En 1307, les Templiers de Carentoir, ne furent pas arrêtés, mais massacrés sur place, sans autre forme de procès...

°CAUDAN (56/Morbihan) 56850
Le territoire de Caudan est occupé dès la préhistoire. Au 1er siècle av. J-C, la commune est traversée par la voie romaine reliant Hennebont à Quimperlé et, au delà, Vannes à Quimper. A l'ouest de Hennebont les Templiers possédaient une Commanderie ou une Maison templière à Caudan.

°HENNEBONT (56/Morbihan) 56700
Au nord-est de Lorient.
Hennebont signifie en breton archaïque, le vieux pont. Les Templiers ont laissé eux aussi des traces dans les environs. C'est d'eux que tire son nom "Le Hameau du Temple", à 3 Km au nord de la ville par la D145, dans la direction d'Inzinzac. L'Ordre y possédait la petite chapelle de Saint-Cado qui s'y dresse toujours.

°ILE AUX MOINES (56/Morbihan) 56780
Une tradition vivace situe en divers endroits de l'Ile aux Moines dans le Golfe du Morbihan un couvent de Templiers. Ils auraient émigré à °Bernon pour y fonder le couvent des Récollets. A Gavrinis, la légende locale prétend que les Templiers établis à l’Ile-aux-Moines, non loin de là, venaient parfois sur l’île de Gavrinis et qu’ils y avaient une maison.

°LIMERZEL (56/Morbihan) 56220
Entre Redon et Vannes (D775), au sud de Rochefort-en-Terre (D774), on localise "Le Temple d'en-Haut" au nord de Limerzel. Les deux Commanderies de Limerzel sont ainsi dénommées "LeTemple d’en-Haut" et "Le Temple d’en-Bas" aux lieux-dits : "St Jean" et "Le Temple". A proximité de Notre-Dame de l'O au hameau de Bréhardec près de °Questembert.

°LIZIO (56/Morbihan, cant. de Malestroit) 56460
Lizio vient, semble-t-il, du breton "Lis" ou "Lez" signifiant "cour". Ensemble architectural d'une grande homogénéité, à l'appareillage soigné, dans un pays de granitiers et d'anciens tisserands, marqué par l'empreinte des Templiers et des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Au nord-est de Lizio, on accède au lieu-dit "Le Temple" par la D174. De la Commanderie principale de Lizio, il reste la chapelle Ste Catherine qui est ornée d'un Christ Templier. La chapelle Sainte-Catherine (1616) fut construite à l'emplacement d'un ancien prieuré fondé par les Templiers vers 1200. Le Christ de Lizio est le seul vestige d'origine.

°LOCOAL-MENDON (56/Morbihan) 56550
Un ermite Goal ("Gudwal") originaire du Pays de Galles (590-640) a laissé son nom attaché à ce territoire où il séjourna plusieurs années avec ses disciples et où il fut inhumé. Le préfixe "Loc" ne remonte qu'au XIIème siècle. Au nord-ouest d'Auray, près de la ria d'Etel, la chapelle de Locoal appartenait à la Commanderie templière, dont on aperçoit les murs de la Maison du Temple, en grande partie restaurée au XVIIème siècle. L'ancien prieuré de Saint-Goal, depuis 1037, a toujours relevé quant à lui de l'abbaye de Redon. La pierre du moine ("Mén er Menah"), un lech de 1,40m de haut porte en relief une large croix pattée inscrite dans un cercle. La Croix Prostlon, une stèle en forme de fuseau, présente également une croix pattée. De Locoal, on peut se rendre, au sud-est, sur la commune de Ploemel, à la curieuse Chapelle de °St Méen, ornée de sculptures de crocodiles, et au sud-ouest, sur la rive de l'Etel, face à un calvaire, à la petite chapelle de °St Cado datant du XIIème siècle (D16). Sur l'autre rive de l'Etel, se trouve Notre-Dame de la Joie à °Merlevénez.

°MERLEVENEZ (56/Morbihan) 56700
Les rares décorations qu’on peut relever dans les établissements templiers se trouvent à °Brélevenez, près de Lannion (Côtes-d’Armor) et à Merlevenez (Morbihan) : le porche méridional est orné de masques, de fleurons et de bâtons brisés. On remarquera d’ailleurs que ces deux toponymes contiennent le mot "levenez" qui signifie "joie".

°PRIZIAC (56/Morbihan) 56320
8,5 Km au nord-est du Faouet par la D132.
L’église paroissiale Saint-Behan appartint aux Chevaliers du Temple, qui en firent le siège d’une Commanderie. Les piliers de la nef ont été conservés de cette époque alors que les arcades qu’ils supportent et le reste de l’édifice ont été refaites au XVIème siècle. Les chapiteaux et les bases des supports sont ornés d’intéressants motifs, la plupart dans le style géométrique cher à l’art celtique : spirales, arceaux, losanges, torsades, étoiles. Dans cette décoration, il faut signaler particulièrement deux pieds humains sculptés à la partie inférieure d’une colonne et dont la signification est inconnue.

°QUESTEMBERT (56/Morbihan) 56230
A 4,5 Km sur la route de Peaule, un chemin carrossable part sur la gauche et conduit, en 2 Km environ, au hameau de Bréhardec. Une chapelle est dédiée en ce lieu à Notre-Dame de l’O. Edifiée en 1211, elle devrait son origine, selon une tradition locale, à une fondation de Templiers. Elle fut restaurée dans la seconde moitié du XVIIème siècle et à la fin du XIXème. Il existait autrefois un cimetière autour de la chapelle. En contrebas, derrière la chapelle se trouve une fontaine. Un parchemin, retrouvé dans un mur, lors des travaux effectués en 1891, et placé depuis dans un cadre à l’intérieur de la chapelle, nous apprend la raison de ce vocable : "L’an douze cent onze, cette chapelle a été bastie au titre et en l’honneur de Notre-Dame de l’O, en mémoire des O qui commencent les antifones, de Magnificat des huict jours qui précèdent la fête de Nouel". La première (O Sagesse) se chante le 17 décembre et les suivantes à raison d’une par jour, jusqu’au 23 du même mois. Les jours de fête, on se rend en procession du sanctuaire à la fontaine sacrée, située en contrebas et la procession ne quitte point l’endroit sans que le pied de la croix ait été trempé dans la source. Au sud de Bréhardec, l'ancien château de Coëtbihan ou Koët-Bihan, construit sur l'emplacement d'un retranchement romain et dont il ne reste que des ruines, faisait autrefois partie des domaines de la maison de Rochefort. Il possédait autrefois une chapelle privée. La tradition, attribue la propriété du château aux Templiers. Une autre possession templière, "Le Temple-d'en-Haut" à °Limerzel se trouve à peu de distance et au nord-est du hameau de Bréhardec. Au sud de Questembert, la chapelle Saint-Jean de L’Hôpital (XIIème siècle), fut fondée par les Hospitaliers qui succédèrent aux Templiers.

°SAINT-CADO (comm. de BELZ, 56/Morbihan) 56550
Au sud-ouest de Locoal-Mendon, sur la rive de l'Etel, face à un calvaire, est nichée la petite chapelle de °St Cado datant du XIIème siècle et à l'intérieur très frustre (autel, lit de pierre avec coussin en pierre). Mais par-dessus tout, on reste envoûté par son joyau, l'île de Saint Cado, reliée à la terre par un pont de pierre, construit selon la légende par le diable ! On peut se rendre au nord-est, sur l'autre rive de l'Etel, à °Merlevénez pour visiter à Notre-Dame de la Joie, à l'est, sur la commune de Ploemel, à la curieuse Chapelle de °St Méen, ornée de sculptures de crocodiles, et au nord-est à la Maison du Temple avec chapelle à °Locoal.

°SAINT-JACUT-LES-PINS (56/Morbihan, cant. d'Allaire, arr. de Vannes) 56220
Saint-Jacut-les-Pins tire son nom de Jacut, moine venu d'Outre-Manche au VIème siècle. Les "pins" fait référence à la superficie importante de résineux sur le territoire de la commune. Un lieu-dit "Le Temple" se trouve sur le territoire de la commune. Etait-ce une étape sur la route des Templeries de °Questembert et °Limerzel ?

°SAINT-MEEN (comm. de PLOEMEL, 56/Morbihan) 56400
Au sud-est de la Maison du Temple avec chapelle de °Locoal-Mendon, on peut visiter la curieuse chapelle templière de Saint-Méen, au nord de la commune de Ploemel. La chapelle est constituée de deux édifices accolés, chacun pourvu de sa toiture à double versant. Elle est ornée de sculptures de crocodiles. Les pignons de l’est sont alignés, mais la façade du midi est plus courte que l’autre. Les deux parties de la chapelle communiquent intérieurement par une double arcade en plein cintre. Une fontaine jouxte la chapelle de Saint-Méen.

°TREFFLEAN (56/Morbihan, cant. d'Elven, arr. de Vannes) 56250
A l'est de Vannes.
Treffléan était, semble-t-il, à une "section dérivée" de la paroisse de Sulniac (Une "section dérivée" s'appelait "Trève" ) et l'église étant placée sous le patronage de saint Léon, le nom du village était alors "Trève - Léon" qui s'est déformé en "Tréf-Léon". L'église Saint-Jean-Baptiste est un ancien sanctuaire édifié semble-t-il au XIIème siècle par les Templiers et Hospitaliers, et remanié au XVIIème siècle. La Commanderie fortifiée de Treffléan fondée en 1182 par les Templiers au hameau de Cran, au sud-est de Treffléan, a conservé sa chapelle Notre-Dame-du-Cran, profondément modifiée au XVIème siècle. Le transept (chapiteaux, colonnes) est du XIIIème siècle, le choeur du XVème siècle, la nef du XVIème siècle, les sablières et les fresques du XVème ou XVIème siècle. La Chapelle Notre-Dame de Bon Secours à Cran (dite Notre Dame du Cran) est mentionnée dans une bulle du pape Clément V datée de 1309.