Trois tables, dit la tradition, portèrent le Graal

Retour



Graal ou Saint-Graal (du latin médiéval, cratella, "vase"), dans la littérature médiévale, coupe sacrée dans laquelle Jésus-Christ aurait bu lors de la Cène qui fut l'objet, plus tard, d'une quête initiatique entreprise par les chevaliers du légendaire roi Arthur. Selon la tradition, le Graal fut conservé par Joseph d'Arimathie, qui l'utilisa pour recueillir le sang du Christ crucifié.

C’est dans L’estoire dou Graal de Robert de Boron que le Graal est assimilé au Saint Calice. C’est d’ailleurs à partir de là qu’apparaît l’appellation "Saint Graal".

Comment Joseph d'Arimathie recueillit le sang du Christ dans le Saint Graal



Par la suite, la coupe aurait été transportée en Angleterre, où elle se serait transmise de génération en génération dans la descendance de Joseph. De nombreuses vertus miraculeuses furent prêtées au Graal, telles que le pouvoir d'assurer la subsistance aux innocents, de frapper de cécité les pécheurs ou de rendre muets les impies.

Galaad et le Saint-Graal



LES TROIS TABLES DU GRAAL

Trois tables, dit la tradition, portèrent le Graal.

Le courant vital ou Spiritus Mundi des Alchimistes, l'Esprit du Monde, agit sans arrêt sur toute chose qu'il fait évoluer, y compris l'homme.

L'homme devenant, en quelque sorte, le "vase", le "Graal" et son contenu, trois voies d'accès à la "mutation" lui sont offertes, qui sont conditionnées par les trois tables : la table ronde, la table carrée et la table rectangulaire ou, pour m'exprimer de façon moins allégorique : l'Intuition, l'Intelligence et la Mystique.



La TABLE RONDE de l'INTUITION a été manifestée très tôt dans l'histoire de l'humanité (Cromlechs, Ronds-de-Fées, croix celtique, cycles, rondes, danses rituelles...).
La table ronde était représentée, devant le Temple de Salomon, par la Mer d'Airain.
Le labyrinthe de Chartres s'inscrit dans la table ronde.

Le labyrinthe de Chartres

Le labyrinthe de Chartres



La TABLE CARREE de l'INTELLIGENCE est la "quadrature" de la table ronde. C'est une table d'initiation intellectuelle. Sa représentation la plus fréquente est l'échiquier, la plus primitive la marelle. Réaliser la quadrature du cercle, c'est transformer l'initiation instinctive en initiation consciente, raisonnée, active.
La table carrée se retrouve dans la pyramide et dans le Saint des Saints du Temple de Jérusalem.
Le labyrinthe d'Amiens (234m) s'inscrit dans la table carrée.

Le labyrinthe d'Amiens

Constellation de la Vierge et Cathédrales



La TABLE RECTANGULAIRE est une table MYSTIQUE, une table de révélation. Elle n'a d'explication, ni même d'approche intellectuelle possible. Elle est la Table de la Cène, la Table du Sacrifice de Dieu.
On peut également citer le rectangle solsticial.

La Dernière Cène (DE VINCI)



"Trois tables portaient le Graal ; elles étaient ronde, carrée et rectangulaire. Chacune avait le même périmètre, et le nombre des trois était Deux-Un".

1) Tracer un cercle de 1,618 km de diamètre, et donc de 5,085 km de circonférence.

2) Tracer un carré de même périmètre, dont les côtés mesurent chacun 1,271 km. Faites en sorte que ce carré ait le même centre que le cercle défini précédemment, et placez ses 2 diagonales horizontalement et verticalement. Ce carré entre intégralement dans un nouveau cercle, de même centre que le cercle "intérieur" précédent, d'un diamètre de 1,798 km et d'une circonférence de 5,65 km. Ce nouveau cercle est appelé cercle "extérieur".

3) Dans ce nouveau cercle extérieur, tracer un rectangle de même périmètre que le cercle intérieur et que le carré, les deux longueurs de ce rectangle mesurant chacune 1,618 km. Ces deux longueurs traversent les côtés du carré exactement par leur milieu.

Vous obtenez ainsi les Trois Tables du Graal.

Vous pouvez également partir de cette figure et des 2 longueurs de 1,618 km pour tracer deux triangles équilatéraux imbriqués et inversés, dont les côtés font tous 1,618 km. Cette figure forme alors le Sceau de Salomon.



LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE

Le Saint-Graal apparaît aux Chevaliers de la Table Ronde





Le véritable roi Arthur


Le roi Arthur et la fée Morgane - Jésus et Marie-Madeleine

Le roi Arthur et la fée Morgane - Jésus et Marie-Madeleine

Le roi Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde

Mythique Brocéliande des légendes arthuriennes





Le Saint Calice à Rome ?

Certains auteurs pensent que la coupe qu'avait utilisée Jésus-Christ lors de la Cène était parvenue à saint Pierre et que, depuis, tous les papes se l'étaient transmise et s'en servaient comme calice pour célébrer l'Eucharistie, le Jeudi Saint.

Le canon de la Messe romain nous indique que lors de la consécration du vin de l’Eucharistie, les papes prenaient un calice et prononçaient (en latin) : « Accipiens et hunc praeclarum calicem in sanctas ac venerabiles manus suas… » (« (le Seigneur) prenant aussi ce précieux calice dans ses mains saintes et vénérables… »).

Le fait qu’ils dissent « prenant ce calice » plutôt que « prenant un calice » pourrait indiquer, comme le signale Antuñano, que le calice utilisé par les papes à Rome était le même que celui utilisé par Jésus.

Aucune trace n’indique comment le Saint Calice serait parvenu aux papes : on suppose généralement que c’est saint Pierre qui l’avait apporté, ou saint Marc.

Selon l'histoire du Calice, en 258, pendant la persécution de l'empereur Valérien, le pape Sixte II aurait, deux jours avant son martyr, remis les reliques, les objets précieux et l'argent, à son diacre, saint Laurent, originaire de Huesca (Espagne).

Il y avait une fresque du XIIIe siècle dans la basilique Saint-Laurent-hors-les-murs de Rome qui représentait la remise du Saint Calice par saint Laurent à un légionnaire espagnol.

Laurent fut lui-même martyrisé, mais avant de mourir il avait fait expédier le calice à ses parents, dans sa ville natale, Loret, près de Huesca, avec une lettre écrite de sa main.

En 712 débute la conquête musulmane de l'Espagne. L'évêque Aciscio quitta la ville en 713 avec le Saint Calice, voyageant vers les Pyrénées du Sud, en passant par plusieurs chapelles, églises et monastères: grotte de Yebra de Basa puis chapelle Saint-Pierre de Siresa. Le Saint Calice a été caché à l'intérieur d'un des murs; une étoile dessinée sur le sol avait une branche qui indiquait la position exacte de la cachette dans le mur.

En 1071, l'évêque de Jaca, Don Sancho I, plaça le Saint Calice au monastère de Saint-Jean de la Peña. "Dans une arche d'ivoire il y a le Calice dans lequel Notre-Seigneur le Christ a consacré son sang, lequel fut envoyé par saint Laurent à sa mère patrie, Huesca."

1399: le Calice est transporté à l'Aljafería de Saragosse puis à Barcelone.

1416: le Saint Calice est transféré à Valence par Alphonse V d'Aragon. Jean II d'Aragon, lui succède. Le 14 mars 1437 celui-ci remet le Saint Calice à la cathédrale de Valence.

Le 8 novembre 1982, lors de sa visite à Valence, le pape Jean-Paul II a célébré la messe avec le Saint Calice après avoir vénéré la relique dans la chapelle.