Culte de Marie-Madeleine à RLC

Retour

L’église de Rennes-le-Château est officiellement consacrée à Marie Madeleine en 1059.

L'Abbé Saunière voua dans l'église de Rennes-le-Château un culte à Marie-Madeleine (donc Marie de Magdala), fit élever la tour Magdala et nomma sa villa Béthanie. Magdala vient de Magdal en araméen ou Migdal/Migdol en hébreu et désigne une construction en forme de tour.

Saunière aurait découvert la grotte où serait demeurée Marie-Madeleine plus de 30 ans, près de Rennes-le-Château (Aude). RLC correspond géographiquement à Béthanie, l'endroit où elle habitait, au sud de Sion (Aleth).

Depuis la tour Magdala, Saunière pouvait apercevoir la "Grotte du Fournet - dite de la Magdeleine".

Grotte du Fournet dite de la Madeleine

Statue de Ste Madeleine avec ses attributs dans l'église de RLC.

Statue de ste Madeleine dans l'église de RLC



"Enfin, dernier niveau de recherche : l’origine historique de l’Affaire, c’est-à-dire la venue de Marie-Madeleine en Gaule, et le rapatriement du corps du Christ dans le Sud de la France. Là encore, cette nouvelle publication fournit des éléments totalement inédits en la matière, comme cet extrait d’un texte du VIIIe siècle rédigé dans le Sud de la France, et selon lequel Tibère se rendit en Septimanie et y bâtit une "caverne" en l’honneur du Christ." (Interview de Christian Doumergue)

Marie-Madeleine





Marie-Madeleine en prière se trouve sur l'autel de l'église de RLC, avec ses attributs : le livre ouvert, le crâne, la croix.
La croix de la crucifixion est préfigurée par le rameau planté par Seth sur la tombe d'Adam, qui sort en forme de croix du crâne d'Adam et reverdit.
Golgotha et Calvaire signifient "Mont du Crâne".

Marie-Madeleine en prière se trouve devant le maître-autel de l'église de RLC.




Visible de l'intérieur de la grotte, on remarque ce mont qui pourrait être le Cardou et des ruines, celles du château de Coustaussa.

L'expression "pleurer comme une Madeleine" nous permet de penser que son oeil qui pleure figure au sol "la source de la Madeleine".

La grotte de la source de la Madeleine

grotte de la source de la Madeleine



A signaler également le "tombeau de la Blanque", situé à quelques mètres à droite de la source de la Madeleine; l'entrée était obstruée par une pierre rectangulaire tenue en haut par une mortaise et un tenon dans sa partie basse. Cette pierre fut probablement arrachée par la crue de 1891. L'intérieur du tombeau fut vidangé en 1990.

Tombeau de la Blanque



Suivons maintenant son regard qui fixe le centre de la croix; en considérant le tableau comme inversé, nous nous trouvons dans une zone près de "la Roche Tremblante" sur l'autre rive de la Blanque. Nous identifions ainsi un nouveau lieu : la Croix de l'Haum-moor (l'Homme Mort)

Par la croix (de l'Haum-moor) et ce cheval de Dieu (la Valdieu)





Observez les mains de JC. Celle qui est levée (près d'une araignée=à Rennes ?) semble suggérer une voie d'accès à une faille sous les maisons du village, l'autre désigne l'accès par un puits. Egalement sur la tombe de Marie de Negri, un O a été ajouté au milieu des chiffres romains; sur la carte de l'abbé Boudet le mot Cardaussel comprend aussi un O supplémentaire, symbole du puits circulaire.

Vitrail de l'église de Rennes-le-Château



Se pourrait-il que le tombeau de Marie Madeleine ou son urne funéraire contenant ses cendres se trouve dans "la Crypte des Seigneurs" sous l'église de RLC ?

En 2002, des sondages effectués par une équipe américaine ont permis de détecter une pièce voûtée sous l'église de RLC.

En mai 2006 Rex Mundi a utilisé un géoradar pour scanner le sous-sol devant l'autel de l'église de RLC. Sur le scan on détecte une salle souterraine à 4,50m de profondeur. Le plus étonnant est ce couloir qui descend jusqu'à 11,50m en bout de scan. Débouche-t-il sur une autre crypte, un souterrain ou la célèbre faille ?



Rosace de l'église de RLC : l'onction de Béthanie (MM et JC avec 4 apôtres)

Rosace de l'église de RLC : l'onction de Béthanie (MM et JC)



Théories et secrets sur Marie-Madeleine 47:18



Beaucoup d'églises consacrées à Madeleine en France sont construites sur des sites celtiques saints avec une source. La source est un symbole très puissant de la Déesse Mère.
11 chapelles templières sont placées sous le vocable de Madeleine.

Rennes-le-Château et les Templiers de l'Aude