Tableau précédent Retour liste des tableaux Tableau suivant

La Barque de Dante
(Dante et Virgile aux Enfers)
Eugène DELACROIX - 1822

La Barque de Dante (Dante et Virgile aux Enfers), peint par Eugène DELACROIX en 1822; 
main de Dante identique à celle du personnage de gauche des Bergers d'Arcadie, bonnet phrygien de l'Adepte;
anamorphose=personnage démoniaque



En 1821 Delacroix prépare un tableau dont il annonce lui-même qu'il sera considérable: Dante et Virgile, qui est exposé au Salon de 1822. C'est en effet un coup d'éclat. On critique ou on admire, mais tout le monde est frappé.
Ce tableau remarquable, de 1822, nous montre Virgile guidant Dante dans sa traversée de l'Achéron, dans la barque de Phlégyas.

Dante et Virgile rejoignent ensuite le cinquième cercle, devant le Styx, dans les eaux boueuses duquel sont punis les coléreux et les indifférents. Les deux poètes sont transportés sur la rive opposée par la barque de Phlégias, quatrième gardien de l'Enfer. Là se dresse la cité de Dité (sixième cercle), dans laquelle sont punis les pécheurs conscients de leur péché. Devant la porte fermée de la ville, les deux amis sont bloqués par les démons et les Érinyes ; ils n'entreront que grâce à l'intervention de l'archange Michel et verront alors comme sont châtiés ceux « che l'anima col corpo morta fanno » (« qui font mourir l'âme avec le corps »), c'est-à-dire les épicuriens et les hérétiques parmi lesquels ils rencontrent Farinata degli Uberti, l'un des personnages de l'Enfer dantesque les plus fameux.

La main de Dante dans un signe d'apaisement ou d'équilibre est identique à celle du personnage de gauche des Bergers d'Arcadie (N. POUSSIN) et qui pose sa main sur le tombeau. Il porte le bonnet phrygien de l'Adepte ou du culte de Mithra.

Les Bergers d'Arcadie _ 1640







Dante et les Templiers

En 1302, Dante Alighieri, condamné à mort, quitte sa ville, Florence, qu'il ne reverra jamais. A partir de cette date, il séjourne à Vérone et dans diverses villes d'Italie du Nord. Il fait de nombreux séjours en France où l'on retrouve sa trace à Paris en 1304, puis entre 1307 et 1314.

Certains historiens pensent que Dante a rencontré Jacques de Molay, juste avant son arrestation en 1307, et qu'il aurait assisté à son supplice le 18 (ou 11) mars 1314.

Statue de Dante devant la cathédrale de Florence



En 1318, Dante Alighieri termine sa Divine Comédie où il fait allusion à plusieurs reprises aux Templiers, à leur martyre et à leur possible résurgence. Des vers, tirés de son célèbre poème, La Divine Comédie (L'Enfer, le Purgatoire, le Paradis), en attesteraient.

Dante et les Templiers



La Divine Comédie (Dante)

Symbolisme du nombre 3 dans « La Divine Comédie » de Dante : 3 parties divisées en 33 chansons composées en triolets.

La Divine Comédie



Guidé par Virgile, il descend d'abord à travers les neuf cercles de l'enfer, gravit ensuite les sept gradins de la montagne du purgatoire jusqu'au paradis terrestre et enfin s'élève dans les neuf sphères concentriques du paradis.

Botticelli - Mappa dell'Inferno (1480)

Botticelli - Mappa dell'Inferno (1480)



Inferno (Dan Brown)