Tableau précédent Retour liste des tableaux Tableau suivant

La Peste d'Asdod
Les Philistins frappés par la peste
Nicolas POUSSIN - 1631

La Peste d'Asdod, peint par Nicolas POUSSIN vers 1631



Ce sujet biblique est tiré du premier livre de Samuel. Les philistins sont frappés de la peste parce qu'ils ont apporté à Asdod l'Arche d'Alliance pris aux Israélites et l'ont placés dans leur temple. L'idôle a été brisée par la colère divine et ses débris gisent devant le peuple.

Le tableau ira enrichir la collection de Louis XIV après avoir appartenu au duc de Richelieu.

Objet biblique bien connu, l’Arche d’Alliance est le symbole de la promesse éternelle, irrévocable et indestructible de Dieu faite à son peuple de ne jamais l'abandonner.

Il est de notoriété qu’elle contient les tables de la Loi, dans leur seconde version, données à Moïse en haut du mont Sinaï. Mais elle recueille également en son sein, le bâton (représentant l'unité de mesure divine) d'Aaron, frère de Moïse, ainsi qu'un pot de manne (représentant l'unité de poids), farine au goût de miel, en témoignage de la grâce que Dieu fit à ses fidèles dans le désert.

De nombreux pouvoirs et miracles lui ont été attribués, parfois inattendus : celui de démolir des remparts (à Jericho), de pétrifier (ses porteurs sur le chemin de Jérusalem), de tuer 70 personnes d’un coup (rien qu’en la regardant : les habitants de Bet-Schémesch au cœur d'Israël), mais aussi provoquer d'atroces souffrances que leur infligent tumeurs jusqu’à entraîner la mort (à Asdod et à Gath).

Il existe 2 pierres associées à l’arche d’alliance, dont les pouvoirs sont immenses, et qui ont contribuées certainement, au moins en partie, à son statut d’objet mythique, magique et mystérieux. Il s’agit du Schethiya, appelé aussi Thummim (dans la bible), ou pierre de fondation, ainsi que Schamir, Urim (dans la bible), ou pierre de foudre. Ces 2 pierres accompagnaient l’arche d’alliance et avaient chacune d’entre elles, un pouvoir particulier.

Pierres magiques, pouvoirs divins ou technologie



Arche d'alliance (foederis arca), coffre que Moïse fit fabriquer au pied du Sinaï, pour y placer les deux tables de la Loi (signe visible de l'alliance de Dieu avec le peuple hébreu) sur lesquelles étaient gravés les dix commandements, et où l'on mit également la verge d'Aaron (représentant l'unité de mesure divine) , frère de Moïse, et un vase rempli de la manne du désert (représentant l'unité de poids), farine au goût de miel, en témoignage de la grâce que Dieu fit à ses fidèles dans le désert.

L'Arche d'Alliance