Tableau précédent Retour liste des tableaux Tableau suivant

La gravure Mélancolie d’Albrecht Dürer - 1514

La gravure Mélancolie d’Albrecht Dürer



Comment ne pas être mélancolique alors que “l’Île Sainte” Thulé (Tula en sanscrit signifie “Balance”) va être engloutie par ce météore venu du fond de l’espace, qui franchit le Bifröst (arc-en-ciel) pour frapper Asgaard ?

Dans la mythologie nordique, Ásgard (Ásgarðr : « enceinte des Ases »), est le domaine des Ases, situé au centre du monde.

Dans la mythologie nordique, les Ases, du vieil islandais Æsir, ásafólk, ása ættir, forment le groupe de dieux principaux, associés ou apparentés à Odin, et habitant la cité d'Ásgard. À l'inverse des dieux grecs, les dieux d'Asgard sont mortels et peuvent ressentir la douleur physiquement et psychologiquement. À la fin des temps, lors du Ragnarök, seuls quelques Ases survivront pour reconstruire les mondes.

Bifröst (« chemin scintillant ») est le nom de l'arc-en-ciel, dans la mythologie nordique, qui fait office de pont entre la Terre (Midgard) et le Ciel (Ásgard, la ville-forteresse des dieux). Il est dit qu'il possède uniquement trois couleurs. Midgard et Ásgard sont reliés par Bifröst, le pont de l'arc-en-ciel, gardé par Heimdall.

La messagère (aggelos) sous le sablier du temps qui passe, note les détails de la catastrophe pour les générations futures. Définition de "Aggelos" : Messager, envoyé, un ange, un messager de Dieu.

Une grue sacrée s’envole en portant la nouvelle sur la banderolle de ses ailes ouvertes. Messagère de Mémoire, aléthéia “absence d’oubli, vérité !”…

Yggdrasil, l'Arbre-Monde, peut être comparé à un ou des axes du monde (axis mundi). Sans lui, rien n’est possible, il est symbole d’ascension et de verticalité. Il relie ce qui est en haut à ce qui est en bas dans un parfait équilibre des trois niveaux cosmiques : le ciel (le céleste), la terre et le monde inférieur.

Parmi les nombreuses divinités, trois grandes figures se détachent :
Wotan ou Wodan — Odin en norrois —, dieu de la Guerre;
Tiuz ou Tiwar — Tyr en norrois —, dieu du Droit;
et Thor ou Donar, dieu du Tonnerre.
Ces trois divinités ont donné leur nom aux noms des jours anglais : Wednesday, Tuesday et Thursday, et allemands : Dienstag et Donnerstag.

Asgard est à plusieurs reprises assimilée à Troie, sous le vocable, semble-t-il, d' "Ancienne Asgard". Une trace des vestiges de l'Atlantide conservées pieusement par les savants et grands maîtres spirituels des peuples antiques, nous est livrée dans un manuscrit d'Henry Schliemann publié par son petit-fils Paul Schliemann : " en 1873, pendant mes fouilles dans les ruines de Troie à Hissarlik, quand je mis au jour, dans la seconde couche, le célèbre Trésor de Priam, je découvris sous ce trésor un vase de bronze d'une forme particulière. Ce vase renfermait quelques tessons d'argile, divers petits objets en métal, des monnaies et des objets pétrifiés, en os. Plusieurs de ces objets et le vase de bronze portaient une inscription en hiéroglyphes phéniciens. L'inscription était : Du roi Chronos d'Atlantide." Troie, colonie atlante ?

Et Rennes-le-Château ?

Observez la signature E D M O N D B O U D E T suivie de L A G A R O S S E en bas de la Carte "Rennes Celtique" de l'Abbé Boudet qui nous informe que LE MONDE ASGARD (est) DEBOUT S-O (Sud-Ouest)

Carte "Rennes Celtique"
Abbé Boudet _ 1886



En 1932 le célèbre médium Edgar Cayce indiquait : "La position du continent de l'Atlantide est située entre le Golfe du Mexique d'une part et la Méditerranée de l'autre. Les preuves sur cette civilisation perdue seront trouvées dans les Pyrénées et le Maroc, le Honduras britannique, le Yucatan et l'Amérique. Il y reste des terres émergées de ce qui a dû être une partie de ce grand continent à un moment ou un autre.". (lecture 364-3)

Le mur mégalithique et les "portes de l'Atlantide"



Le goût d'Albrecht Dürer pour les mathématiques se retrouve dans la gravure Melencolia, tableau dans lequel il glisse un carré magique, un polyèdre constitué de deux triangles équilatéraux et six pentagones irréguliers.

La Trinité se compose d'esprit très subtil (isocaèdre : quintessence), d'un corps pur (l'agneau) et d'une âme immaculée (la boule blanche). Figure également l'échelle à sept marches de la sublimation.