Orion et le grand G céleste

Retour

La Constellation d'Orion est la constellation caractéristique d'Hiver qui se voit presque toute la nuit durant cette période, car elle se positionne sur le cercle de l'Equateur celeste... Si l'on tient compte de l'Ecliptique (le cercle où se trouve les Constellations du Zodiaque), elle est visible de novembre à avril et culmine dans le Ciel (plein sud ) vers le 17 Janvier.

Son nom commun (orion) vient de la déformation de l'expression arabe Ibt al Jauzah (épaule du Géant).

Le nom de la constellation d’Orion était Sah en Egypte antique :
d'Orion dérivent Sahara ou Sah-Hor-Râ, « Orion-Horus-Soleil », Sah-Ka-Râ, la célèbre pyramide de Memphis, « Orion-Cœur-du-Soleil ».

Les 3 étoiles alignées au centre d'Orion : Alnitak, Alnilham et Mintaka constituent le fameux "Baudrier d’Orion". On les appelle souvent "les 3 Rois d'Orion" ou "les Mages". Barnard 33 est la nébuleuse de la tête de cheval.

A nos latitudes, à cause de la précession des pôles et du glissement du ciel apparent vers le sud qu'elle entraîne, Sirius a disparu pendant quelques millénaires tandis que le Géant Orion semblait "castré" de ce qu'on appelle aujourd'hui son "baudrier" mais qui était son sexe dans l'antiquité profonde et la préhistoire.

Plus haut, à gauche, on trouve une magnifique étoile, plus brillante encore que les Trois Rois, de couleur rougeâtre, c’est Bételgeuse.

Constellation d'Orion





L'explosion de Bételgeuse

Bételgeuse perd de la masse et pourrait bientôt créer un nouveaux soleil.

La deuxième plus grande étoile de l'univers est en train de perdre de la masse, une indication typique qu'un effondrement gravitation est en cours. Lorsque cela arrivera, nous aurons notre deuxième soleil, selon le Dr Brad Carter, maître de conférences de physique à l'University of Southern Queensland.
Cette vieille étoile est à court de carburant en son centre, a déclaré le Dr Carter. Ce carburant tient Bételgeuse brillante et soutenue. Lorsque ce carburant s'épuise l'étoile va littéralement s'effondrer sur lui-même et elle le fera très rapidement. Lorsque cela arrivera une explosion gigantesque se produira, des dizaines de millions de fois plus brillante que le soleil. Les mauvaises nouvelles sont, ceci pourrait également se produire dans un million d'années. Mais qui compte ? La chose importante est, qu’un jour, la nuit deviendra jour pendant plusieurs semaines sur la Terre.



Sur le plateau de Gizeh, les pyramides de Khéops (2551-2528 avant J.C), Khéphren (2520-2494 avant J.C) et Mykérinos (2490-2472 avant J.C) sont alignées, la dernière étant légèrement décalée, comme les 3 étoiles alignées du Baudrier d’Orion qu'elles reproduisent.

Les 3 pyramides de Kheops, Kephren et Mykerinos




Bauval et Hancok ont établi une série de liens troublants connue sous le nom de "Corrélation d’Orion" :

PYRAMIDES DE GIZEH
1. Elles sont orientées le long d’un méridien et alignées en diagonale vers le sud-ouest
2. La pyramide de Mykerinos est légèrement décalée vers l’est par rapport à la diagonale des deux autres.
3. La pyramide de Mykerinos est plus petite que les deux autres.
4. La pyramide de Khephren est équidistante des deux autres.
5. Les trois pyramides sont situés sur la rive ouest du Nil.

Le nom de la constellation d’Orion était Sah en Egypte antique : d'Orion dérivent Sahara ou Sah-Hor-Râ, « Orion-Horus-Soleil », Sah-Ka-Râ, la célèbre pyramide de Memphis, « Orion-Cœur-du-Soleil ».

BAUDRIER D’ORION
1. Lors de leur passage au méridien, les trois étoiles sont orientées vers le sud-ouest.
2. Delta d’Orion (Mintaka) est légèrement décalée vers l’est par rapport aux deux autres.
3. Mintaka est moins brillante que les deux autres étoiles.
4. Epsilon d’Orion (Al Nilam) est équidistante des deux autres.
5. Le Baudrier d’Orion est directement à l’ouest de la Voie Lactée, à distance proportionnellement équivalente à celle Gizeh par rapport au Nil.



La splendide constellation d’Orion représente le Chasseur Orion, muni de son baudrier, son épée, son bouclier et son gourdin.

Orion, le chasseur



Le Combat de Jacob et de l'Ange (DELACROIX)



Par ailleurs, selon les Légendes antiques, le chasseur Orion est toujours accompagné de 2 chiens, un grand et un petit. Aussi, comme un calque parfait du Ciel sur la Terre, on retrouve à l'Est du Midi/Sud de l'observation du 17 janvier, la Constellation du Grand Chien (Canis Major) avec, symboliquement ses 3 étoiles principales balisées au sol par le Mont Canigou (Canis,canicule=Sirius l'étoile la plus brillante du Ciel), et les 2 autres à proximité et en alignement parfait : Puig l'Estelle et Puig Tres Estelles (= Etoiles !).



La Constellation d'Orion est la constellation caractéristique d'Hiver qui se voit presque toute la nuit durant cette période, car elle se positionne sur le cercle de l'Equateur celeste... Si l'on tient compte de l'Ecliptique (le cercle où se trouve les Constellations du Zodiaque), elle est visible de novembre à avril et Orion culmine dans le Ciel (plein sud ) vers le 17 Janvier.

Le 17 janvier, Sirius se lève en même temps que le Soleil se couche, elle est invisible noyée dans la lumière solaire et trop basse à l'horizon. Avant le 17 janvier, le Soleil se couche avant que Sirius ne se lève. Donc on peut observer son dernier lever héliaque-acronyque le 16. Après le 17 janvier, le Soleil se couche après le lever de Sirius. Sirius est déjà levée lorsque le Soleil se couche. On peut la voir apparaître basse vers l'horizon dans les lueurs du crépuscule par exemple le 19 janvier. Regardez le ciel en début de soirée vers le sud-est. Vous y verrez une étoile bien brillante : Sirius. Sirius se situe sur l'hexagone d'hiver, centré sur Orion, dont il occupe l'angle sud-ouest. Cette étoile est dans le prolongement sud des "trois rois mages" qui forment le baudrier d'Orion.



Le cromlech de Rennes-les-Bains est sous le signe d'Orion qui y est gravé.

Au Rocko Negro, près de Rennes-les-Bains, 3 rochers reproduisent au sol les 3 étoiles alignées du Baudrier d’Orion.

Les 3 étoiles du Baudrier d'Orion au Rocko Negro (près de RLB)



Quant au “pied" du Géant Orion, qui correspond à l’étoile “bleue” Rigel, il est figuré, dans la carte de Boudet, à la Garosse.
Le lièvre, si fréquemment chassé, est placé aux pieds d'Orion, à portée des deux chiens du Grand Chasseur. De ce fait, la constellation assez distincte, est facile à trouver au Sud d'Orion et à l'Ouest de l'étoile Sirius.



"Le grand G céleste"

Orion se trouve dans le ciel au centre d'une spirale de neuf étoiles remarquables que l'astronomie populaire appelait "Le grand G céleste" :
Beltégeuse-Bellatrix-Rigel d'Orion au centre, Sirius, Procyon, Pollux, Castor, Capella et Aldebaran.

L'usage de cet ancien symbole du "G" est frappant dans tout l'art de la méso-Amérique, et représente notre voie lactée spiralante. Le "G" est prononcé "Hay" ou "Hay ya" qui est chanté dans toutes les cultures indigènes américaines.

Orion et le grand G céleste





Alignement des pyramides / Beltégeuse-Bellatrix-Rigel d'Orion et Aldebaran.

Orion et les pyramides





L’alignement "PAMS", le plus typique du ciel : les Pléïades, Aldébaran (alpha Taureau) , les Mages (baudrier d’Orion) et Sirius (alpha Grand Chien).

Dessin de Robin J. Cook représentant Orion à la verticale de Gizeh.
Le conduit sud de Kheops vise le Baudrier d’Orion ; l’étoile à gauche est Sirius et celle dans la paume tendue est Aldebaran (Source : Revue Kadath : printemps-été 2000).
Ensemble, ils figurent la première lettre de l’alphabet hiératique, qui correspond au Aleph des Kabbalistes.

Baudrier d’Orion-Sirius-Aldebaran



Hexagone d’hiver

Si vous savez repérer Orion, vous devriez être capable de trouver l’hexagone d’hiver.
Il est constitué d’étoiles parmi les plus brillantes qui forment un vaste motif aisément reconnaissable dans le ciel d’hiver de l’hémisphère nord terrestre. Les 6 étoiles qui composent l’hexagone d’hiver sont Aldébaran, Capella, Castor (et Pollux), Procyon, Sirius et Rigel. La bande laiteuse de la Voie lactée traverse en plein l’hexagone d’hiver, tandis que l’amas des Pléiades se trouve juste au-dessus. L’astérisme de l’hexagone d’hiver comprend plusieurs constellations, dont l’essentiel de la remarquable Orion.

Hexagone d’hiver



Liste des 20 étoiles les plus brillantes de notre ciel :
Sirius (Grand Chien), Alpha du Navire, Alpha du Centaure, Arcturus (Bouvier), Vega (Lyre), Capella (Cocher), Rigel (Orion), Procyon (Petit Chien), Achernar (Eridan), Bételgeuse (Orion), Hadar, Altaïr (Aigle), Acrux (Croix), Aldébaran (Taureau), Spica (Vierge), Antarès (Scorpion), Pollux (Gémeaux), Fomalhaut (Poisson austral), Mimosa (Croix), Deneb (Aigle) ...



Porte des Hommes - Porte des Dieux

Astérismes inusuels–pyrénéens: Trois Rois d'Orion avec des accompagnements autres que ceux de sa constellation, Aldébaran par exemple; le Grand Chien au complet plus deux étoiles d'Orion; les plus typiquement pyrénéens représentant de façon variée les portes de l'écliptique qui traversent la Voie Lactée, du Taureau aux Gémeaux au nord, la Porte des Hommes par oú descendaient les âmes des cieux en route vers la terre et la porte sud, la Porte des Dieux, qui allait du Scorpion au Capricorne, par laquelle montaient les âmes, après la mort, vers le lieu de leur propre immortalité pour se placer à côté des dieux selon ce que nous dit Macrobe dans le chapitre XII de son Commentaire du Rêve de Scipion, de Cicéron, bien que cet auteur du Vème siècle situe concrètement les portes dans les constellations solsticielles de son époque, Cancer et Capricorne, qui suivent, dans le firmament, les croisements cités de l'écliptique dans la Voie Lactée.

Le Pas de la Roque, "Porte des Hommes"