Le N inversé, symbole du Christ

Retour

Sur le tableau "Oedipe devinant l'énigme du Sphinx" peint par INGRES, le Sphinx ou plutôt la Sphinge, monstre sournois à tête et à gorge de vierge, à ailes d'épervier et à croupe de lionne, qui le regarde d'un œil oblique et, l'énigme proposée, lève déjà sa patte griffue !

Oedipe devinant l'énigme du Sphinx



Notez ce pied unique sous un amas de rochers et le N inversé dans sa signature sur le rocher où Oedipe pose le pied.

Ingres - N inversé





Le N inversé est une représentation simplifiée d'un idéogramme araméen. Il constitue la 14e lettre de l'alphabet hébraïque, qui se dit "noun" et s'applique au poisson ou au serpent.

Dans le langage, Noun est la réversibilité, l'émergence. Symboliquement, le Noun évoque ce qui est caché ou englouti dans les profondeurs. Il a aussi une connotation intime pour la femme, qui cherche à se préserver des regards indiscrets. Dans la Kabbale hébraïque, sa valeur numérique est de 50. Ce chiffre évoque les 50 portes de l'intelligence et, à ce titre, représente l'homme complet. Enfin, le Noun est l'image de l'accomplisement et du renouveau.

Pour le Chrétien, le N inversé est donc le symbole du Christ fait homme et par lequel on obtient son Salut. Il figure le poisson, qui est le signe de reconnaissance des premiers Chrétiens.

Les N inversés dans l'affaire de Rennes-Le-Château





L'"inverse de N" est à lire en langue des oiseaux l'"inverse de Haine". Or l'inverse de haine est l'"Amour".

Le renversement de N, l'Amour donc, associé à la carte de la Roux de la Fortune, ou Centre du Monde, nous amène à réfléchir à un symbole très connu: En effet le symbole commun à l'Amour et au Centre du Monde est... le Coeur.





Le premier N inversé connu dans l’affaire de Rennes-Le-Château est celui de la tombe d’origine de Bérenger Saunière. La croix qui la décorait était gravée du INRI traditionnel, mais son N était inversé.

Aussi nous devinons la signification du N renversé sur les tombes: le mort déclare ainsi avoir atteint la Grâce et dépassé l'état de mortel... Et Jésus en tant qu'émanation de Dieu sur Terre justifie bien l'emploi du N renversé dans le terme INRI.



Celui qui appose un N renversé sur sa tombe ou sur ses oeuvre, déclare sa condition d'élu.

Le symbolisme de la lettre N inversée





On peut noter le N inversé dans la signature d'Emile Signol dans l'église Saint Sulpice de Paris. Deux tableaux sur les quatre d' Emile Signol ont un "n" inversé" dans la signature du peintre : "La résurrection de Jésus" et "La trahison de Judas".

Sur le Titulus Crucis de la fresque de la crucifixion, nous pouvons donc observer trois écritures sur trois lignes – hébreu, grec, latin – les trois sont inversées. Les anomalies ou indices laissées à notre disposition par Emile Signol se trouvent sur la ligne latine.

LE SECRET DES TITULUS ET DES N INVERSES PAR ULPIAN





Etude d'Adela sur les N inversés dans l'art

N inversé et ART





Les N inversés du bas-relief de la maison Kiener à Riquewihr

N inversés en Alsace



La maison Kiener à Riquewihr, datée de 1574, est célèbre pour la danse macabre en bas-relief et en cartouche qui ornent sa façade. Elle témoigne de la liberté prise par le constructeur, Conrad Ortlieb, administrateur de l'hôpital. Conrad Ortlieb , administrateur de l'hôpital avait également la charge de gourmet mais les propos inscrit sur "la danse macabre" témoigne de son caractère:

LUI
Cette maison, chacun peut la contempler...elle a été réalisée selon la forme que j'ai imaginée, je sais qu'elle ne plaira pas à tout le monde
LUI
Oh mort tu n'as pas de pouvoir sur moi dans cette maison je vis ma vie fastueuse
LA MORT
Renonce à cette magnificience, cette maison tu l'as construite pour un autre



N inversé & Art (site Adela Le Coin de l'Enigme)