Epitaphe de la stèle
de Marie de Nègre d'Ables

Retour

Une épitaphe (du grec epi, « sur » et táphios, « tombeau ») est une inscription funéraire, placée sur une pierre tombale ou un monument funéraire.

Sur l'épitaphe de la stèle funéraire de Marie de Nègre d'Ables, plusieurs anomalies sautent aux yeux.

8 lettres présentent des anomalies : 3 sont réellement changées (ORT), 4 écrites en petit (EPEE) et une décalée (M).

Epitaphe de Marie de Nègre d'Ables;
des anomalies font apparaître les mots-clés :
MORT, EPEE, TOMBE, PIERRE.





Au fond du cimetière, près de l'église de Rennes-le-Château, se dressent deux pierres tombales, dont celle de Marie de Négri d'Ables, morte en 1781, épouse de Francis d'Hautpoul, seigneur de Rennes-le-Château. Une nuit, Béranger Saunière les déplace à l'autre bout du cimetière et efface soigneusement les inscriptions.
En 1713, c’est à Niort que naquit Marie de Nègre d'Ables. Par son mariage avec François d'Haupoul, Marquis de Blanchefort, Baron de Rennes, Seigneur du Bézu, Granès, les Bains et Saint-Just, en novembre 1732, elle apporta en dot à son époux la seigneurie de Niort. François d’Haupoul décèdera le 15 mai 1753.

Le blason des Hautpoul, derniers seigneurs de Rennes-le-Château





Mon décryptage de l'épitaphe

De toute évidence, pourquoi avoir commis une faute aussi grossière sur le nom de la défunte ?
L'auteur assure ainsi la juxtaposition de MARIE et DARLES (au lieu de DABLES car la défunte se nomme Marie de Nègre d'Ables).
Rappelons que les trois Maries (Marie Madeleine, Marie Salomé, et Marie Jacobé) ont accosté au sud d'Arles (aux Saintes-Maries-de-la-Mer).
Donc indirectement MARIE D'ARLES serait MARIE-MADELEINE.
Selon certains, le décodage de la stèle indiquerait le tombeau de Marie-Madeleine à Rennes-les-Bains.
D'autres voient le tombeau de Marie Madeleine ou son urne funéraire contenant ses cendres dans "la Crypte des Seigneurs" sous l'église de Rennes-le-Château.

Marie-Madeleine





Décodage de l'épitaphe de Marie de Nègre d'Ables



Je pense que les lettres mises en exergue sur la stèle ont été codées pour qualifier précisémént "ce que l'on cherche" afin d'inciter le découvreur du code à poursuivre des recherches en ce sens.
MORT-EPEE est certes un code satisfaisant évoquant l'épisode de l'arrestation de Jésus :
Pierre tira son épée et se précipita avec les autres pour frapper Malchus. Mais, avant que les soldats n'aient pu accourir à la défense du serviteur du grand prêtre, Jésus leva la main vers Pierre en un geste d'interdiction et lui parla sévèrement : “Pierre, rengaine ton épée. Quiconque tire l'épée périra par l'épée.... D'où l'expression "MORTE EPEE"

Remarquons le "e" de NOBLe qui n'est pas écrit en E majuscule comme les autres.
En isolant "OR", quelles lettres reste-t-il ? "MTEPEe". Lettres, qui réarrangées me font inévitablement penser à "TEMPeE".

"OR TEMP(e)E". Soit à une lettre près : "OR TEMP(L)E".

Les lettres en anomalie semblent nous suggérer un lien avec l'OR du TEMPLE !

Rennes-le-Château et les Templiers de l'Aude



Pourquoi avoir mis en exergue le M en fin de ligne et ainsi avoir coupé MARIE alors que le prénom aurait pu tenir tout entier sur la ligne suivante ?
Posons comme hypothèse de travail que le M décalé et isolé à droite sur la 1ère ligne permet de localiser le Méridien de Paris.

Le chiffre romain O n'existe pas alors à quelle fin l'a-t-on inséré entre le C et le L dans MDCOLXXXI ?
Le O inséré à tort entre le C et le L dans MDCOLXXXI semble symboliser la présence d'un puits ou d'un accès à une galerie souterraine.

Sur l'avant-dernière ligne, REQUIESCAT IN PACE a été écrit REQUIES CATIN PACE.
Pourquoi isoler ainsi le mot "CATIN" ?
Dans le dialecte languedocien, une CATIN est une fente dans un rocher (caverne, grotte, trou, infractuosité).
Peut-être s'agit-il d'un autre accès possible par une infractuosité ou une faille.

Les secrets de l'épitaphe (site de Pierre Silvain)





LUNE sur l'épitaphe de la marquise ... et LUNE sur la station 14

A noter que le mot LUNE apparaît verticalement sur l'épitaphe de la marquise. Repérez le L de DARL (sur la 3ème ligne) puis descendez vericalement. Simple hasard ?
Le chemin de croix "inversé" de RLC commence par la 14° station donc la "mise au tombeau". Cette scène est représentée sous la "pleine lune", ce qui est contraire aux écritures qui situent la mise au tombeau dans l'après midi. A moins qu'il ne s'agisse de l'enlèvement du corps la nuit afin de le cacher ailleurs !



Mise au tombeau ou sortie du tombeau sous la pleine lune ?



La dalle REDDIS REGIS CELLIS ARCIS fût découverte dans l'église, sous le pavage, à gauche du maître-autel (côté cimetière).

Dalle de la marquise Marie de Nègre d'Ables;
inscription ET IN ARCADIA EGO

Dalle de la marquise
Marie de Nègre d'Ables