Constellation de l'Aigle

Retour

La Voie Lactée traverse l'Aigle. L'Aigle est un des oiseaux du ciel qu'Hercule cherche à atteindre de ses flèches.

Le grand triangle d’été, formé des étoiles Altaïr de l'Aigle, Deneb du Cygne et Véga de la Lyre, est visible vers l’est dès que la nuit tombe. Altaïr est l’un des sommets du losange formé par la constellation de l’Aigle.

Constellation de l'Aigle



Passage au méridien début septembre à 21 h TU

Les arabes appelèrent cette constellation Al Nasr al Taïr, qui signifie l'aigle en vol. On retrouve le nom d'Altaïr.



Altaïr figure la tête de L'Aigle. De part et d'autre d'Altaïr on distingue Tarazed (nommé également Reda) et Alshain. Cet alignement des 3 étoiles forme la "tête" de l'aigle.

L'une des rares étoiles dont le nom ne vient pas de l'arabe, « Tarazed » provient d'une phrase persane signifiant « le Fléau de la Balance » concernait à l'origine Alpha Aquilae/Altaïr, Beta Aquilae/Alshain et Tarazed qui, ensemble, ressemblent effectivement à une balance. Elle est également parfois connue sous le nom de « Réda ». Tarazed/Reda est une étoile double. Redha veut dire en arabe benediction.

Rennes-le-Château s'appelait Reda (ou Rhedae) ce qui rappelle l'étoile double Reda ou « Tarazed » (« le Fléau de la Balance »).

Carte Rennes_le_Château



Une étrange répartition de certains châteaux en pays cathare configurent la constellation de l’aigle (aquila) : Termes, Peyrepertuse, Quéribus, Aguilar (qui veut dire aigle) près de Tuchan et Durban-Corbières.

Le village de Serres au nord du Cardou est à l'image des serres de l'aigle.

Le pont romain de Serres, la méridienne de Paris et le Cardou





L'Agly ou "rivière des aigles" qui coule au fond des gorges de Galamus est une petite rivière venue du Pech de Bugarach. La grotte-chapelle de l'ermitage Saint-Antoine de Galamus se trouve dans les gorges.

L'ermitage Saint_Antoine de Galamus



Le rocher de l'Aigle est situé à quelques centaines de mètres avant d'arriver au hameau de St Salvayre qui domine Alet-les-Bains.

L'église de Saint Salvayre (à 6 km d'Alet) et le Rocher de l'Aigle



Boudet, dans la VLC page 99, mentionne : "saint Augustin méritait certainement le nom d'Aigle des assemblées, qu'on lui a donné avec justice et bonheur – hawk (hâuk), faucon, – hustings (heusstings), salle d'assemblée."

La Tentation de Saint Antoine (ND de Marceille)

Ce tableau - officiellement de Ambroise Frédeau - est sujet à controverses quant à son attribution. Egalement la posture du saint ainsi que l'éclairage de son visage font davantage penser à une représentation de Saint Augustin.

Notre_Dame de Marceille (près Limoux), sanctuaire de Dieu