Sceau des Templiers
Fondation de l'Ordre du Temple

Retour

C'est le 23 janvier 1120, lors du concile de Naplouse que naquit, sous l'impulsion d'Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer, la milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon (en latin : pauperes commilitones Christi Templique Salomonici), qui avait pour mission de sécuriser le voyage des pèlerins affluant d'Occident depuis la reconquête de Jérusalem et de défendre les États latins d'Orient.

L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. Cet ordre fut créé à l'occasion du concile de Troyes, ouvert le 13 janvier 1129, à partir d'une milice appelée les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon.

Le roi Baudouin II leur octroya une partie de son palais de Jérusalem qui correspond aujourd'hui à la Mosquée al-Aqsa mais qui était appelée — à tort — à l'époque "temple de Salomon" car étant selon la tradition juive située à l'emplacement du Temple de Salomon. C'est ce "temple de Salomon" dans lequel ils installèrent leurs quartiers (notamment les anciennes écuries du Temple) qui donna par la suite le nom de Templiers ou de chevaliers du Temple.
Les Templiers portaient une croix rouge, les Hospitaliers une croix blanche.

L'habit des Templiers



Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer ne furent pas les seuls chevaliers à avoir fait partie de la milice avant que celle-ci ne devienne l'ordre du Temple. Voici donc la liste de ces chevaliers, précurseurs ou « fondateurs » de l'ordre :

Hugues de Payns, originaire de Payns en Champagne ;
Godefroy de Saint-Omer, originaire de Saint-Omer dans le comté de Flandre ;
André de Montbard, originaire de la Bourgogne, oncle de Bernard de Clairvaux ;
Payen de Montdidier, originaire de la Somme en Picardie ;
Geoffroy Bisol, originaire de Frameries dans le comté de Hainaut ;
Rolland, originaire du marquisat de Provence ;
Archambault de Saint-Amand ;
Gondemare.

Il a été dit que Hugues de Payns (le premier maître de l'Ordre du Temple) et Godefroy de Saint-Omer étaient si pauvres qu'ils n'avaient qu'une seule monture pour deux. De là viendrait le symbole des templiers que l'on peut apercevoir sur nombre de leurs sceaux.

Le sceau des Templiers





Les Grands-Maîtres du Temple

Liste des Grands-Maîtres du Temple





La bulle Milites Templi constitue avec Omne Datum Optimum et Militia Dei la base de la formation de l'Ordre et de son succès.

Milites Templi (expression latine signifiant Soldats du Temple) est une bulle papale écrite par le pape Célestin II le 9 janvier 1144 qui commande au clergé de protéger et soutenir les Chevaliers du Temple mais aussi aux fidèles de contribuer à leur cause.

omne_datum_optimum





Hiérarchie de l'ordre du Temple

Hiérarchie de l'ordre du Temple en Occident





Règle et statuts de l'Ordre du Temple

Serment des Templiers - Règle et statuts de l'Ordre du Temple



Donation aux Templiers par le Comte de Flandre Thierry d'Alsace, 13 septembre 1128

Donation aux Templiers par le Comte de Flandre Thierry d'Alsace, 13 septembre 1128





A quoi ressemble une Commanderie des Templiers ?

Coulommiers

Reconstitution d'une commanderie en 3D (Aube)



L'inventaire des « Domus Templi » Maisons du Temple ou Templerie ou Commanderie

Les Hauts_Lieux Templiers (Daniel GAILLARD)
Editions LACOUR _ 300 pages/600)



CHRONOLOGIE

•1095 Appel à la croisade par Urbain II au concile de Clermont-Ferrand.
•1099 Prise de Jérusalem par les croisés.
•Vers 1118 Hugues de Payns fonde la milice des pauvres chevaliers du Christ. Ils s'installent sur l'esplanade du Temple de Salomon et prennent le nom de Templiers.
•1129 Le concile de Troyes prend acte de la fondation de l'ordre et de sa règle.
•1146 Prédication par Bernard de Clairvaux, alias saint Bernard, de la deuxième croisade.
•1263 Urbain IV proclame la huitième croisade.
•1291 Prise d'Acre. Fin des Etats latins.
•1307 Arrestation des Templiers en France sous instruction de Philippe le Bel.
•1312 Au concile de Vienne, Clément V abolit l'ordre du Temple et attribue ses biens à l'ordre des Hospitaliers.
•1314 Le grand maître Jacques de Molay et les autres dignitaires templiers sont brûlés à Paris.



Le destin tragique des Templiers

Riches, les Templiers le sont, de terres, de biens immobiliers. Mais pas plus que les Hospitaliers et autres grands ordres religieux. A l'aube du 13 octobre 1307, le roi fait arrêter tous les Templiers du royaume, et saisit leurs biens. Il les accuse d'hérésie.



Les graffiti attribués aux Templiers (Chinon, Domme, Gisors)

Graffiti de Chinon

Graffiti de Chinon

Le destin tragique des Templiers