64 caches d'après les Manuscrits de la Mer Morte

Retour

L’ensemble des manuscrits de la Mer Morte (Dead Sea Scrolls) provient d’une communauté essénienne qui se trouvait installée dans la région de Qumrân (ruine de pierre).
Cette communautée a caché ces manuscrits dans 11 grottes du voisinage à l’approche des Romains, peu avant la chute de Jérusalem en 70 A.D.

Qumran



Entre 1947 et 1956, près de 300 grottes ont été explorées, dont les onze "cachettes à manuscrits". La période de production de ces documents s'échelonne de 250 av. J.-C. à 70 ap. J.-C Les grottes de Qumrân ont livré 100 000 fragments de vieux textes juifs, répartis en 870 manuscrits différents, dont 220 bibliques :
  • Le manuscrit Isaïe B, presque entier, de l'an 100 av. J.-C. ainsi que des fragments de ce même Isaïe copiés au III° siècle av JC (un rouleau incomplet),
  • La Règle de la communauté de Qumrân appelée aussi Manuel de Discipline (deux rouleaux),
  • Le manuscrit de la Guerre, également appelé La Guerre des fils de la Lumière contre les fils des Ténèbres (un rouleau),
  • Un manuscrit de l'Ecclésiaste écrit vers 150 av. J.-C.,
  • Fragments du livre de Daniel rédigé vers 164 av JC,
  • Commentaire du Livre d’Habakuk (un rouleau),
  • Apocalypse de Lamech (un rouleau).
  • Recueils d’Hymnes et de Psaumes d’actions de grâces (4 rouleaux),
  • Le Rouleau du Temple,
  • Le Rouleau de Cuivre, totalement atypique, qui fournit une liste de trésors cachés avec des indications sur leurs lieux de cachette.

    Les découvertes archéologiques de la mer Morte



    On y parle d’un personnage emblématique, désigné par le nom de “Maître de Justice” (Moreh Ha Tsedeq) mais inconnu par ailleurs. On y parle enfin d’un “Messie”, ou plutôt de deux Messies : un Messie-Roi et un Messie-Prêtre, le Messie d’Israël et le Messie d’Aaron.

    Ainsi, par exemple, la communauté de Qumrân connaît-elle trois fêtes principales : les prémices du blé, du vin nouveau et de l’huile nouvelle.

    Dérouler le Rouleau des Manuscrits de la mer Morte






    64 caches pour un trésor

    D’après Philon, les Esséniens étaient voués à la pauvreté. Or, selon un rouleau de cuivre ramassé dans la grotte 3, les gens de Qumran auraient été à la tête d’une fortune colossale !

    Ce trésor serait enfoui dans 64 caches près de l’actuelle frontière israélo-jordanienne.
    Force est de constater que les caches indiquées ont été vidées de leur contenu. Mais à quelle époque ?



    Le Rouleau de Cuivre (sigle 3Q15), fut ainsi nommé parce qu'il a l'originalité d'être gravé sur des feuilles de cuivre.

    Ce texte constitue la carte d'un "trésor caché" et bien caché, puisqu'il dresse la liste de 64 caches !

    Ce pourrait être le guide secret du lieu où les trésors du temple de Jérusalem auraient été dissimulés lors de l'attaque des troupes de Vespasien.

    Les 4630 talents d'or et d'argent mentionnés peuvent correspondre, selon les estimations, à 150 ou 175 tonnes de métal précieux !



    Il est mentionné qu'une copie de ce document a été faite et cachée dans une crypte du Temple de Salomon.
    En 1118, les Pauvres Chevaliers du Christ se sont installés dans les écuries du Temple de Salomon d'où ils tirèrent leur nom de Templiers.

    Dans les écuries du Temple de Salomon



    Le Temple de Salomon



    Pendant 35 années, les 9 chevaliers fondateurs de l'Ordre du Temple firent des fouilles dans le Temple de Salomon, ce qui n'était pas la vocation première de leur mission.

    Les derniers secrets de la bible : l'ordre du temple 46:58 (RMC Découverte)





    Le "trésor" aurait été trouvé par les chevaliers templiers autour de 1125, en partie à Jérusalem et en partie à Cythère (Citera/Kythira) puis transféré en France (Mont Cardou).

    André de Montbard est supposé avoir ramené l'arche d'alliance en Europe suite aux fouilles effectuées sous le Temple de Salomon à Jérusalem.



    L'historien Procope dans son Histoire sur le trésor du Temple de Salomon, consacrera trois pages - pages 15, 16 et 17- au fait que le trésor a bien été "éparpillé" dans la région du Razès sur les conseils de St Ambroise.

    "Grâce à lui, désormais à pas mesurés et d'un œil sur, je puis découvrir les soixante-quatre pierres dispersées du cube parfait que les Frères de la BELLE du bois noir échappant à la poursuite des usurpateurs, avaient semées en route quant ils s'enfuirent du Fort blanc." (Le Serpent Rouge)

    Le Serpent Rouge





    "Cette dernière roche, séparée de Cardou et offrant plusieurs pointes réunies par la base, a présenté à nos ancêtres l'idée des petits êtres composant une famille et retenus encore auprès de ceux qui leur ont donné le jour, et ils ont nommé poétiquement ces aiguilles Lampos. Ce mot dérive de lamb, agneau." (BOUDET, VLC p.233)

    La Ménorah est le chandelier à sept lampes des Hébreux, prescrit en Exode 25, 31 à 40. Sa forme originelle est en Y, trois branches droites à l'est, trois à l'ouest et une au centre.

    La Menorah telle qu'elle figure sur le bas relief de l'Arc de Titus à Rome.

    La Menorah telle qu'elle figure sur le bas relief de l'Arc de Titus à Rome



    Le mot "Ménorah" hrwnm est issu de la racine "rwn", expression Chaldéenne qui signifie "FEU".

    Sur l'arc de triomphe de Titus à Rome nous pouvons observer une sculpture représentant Titus et ses soldats revenant à Rome en soutenant le chandelier à 7 branches en or massif pesant 30 kg, la ménorah, ainsi qu'un grand coffre contenant certainement l'arche à l'intérieur.

    La conquête de Jérusalem
    (par Titus)