Eglise de RLC et alchimie

Retour


D’après Paracelse, les corps composés sont constitués de sel, de soufre (principe fixe) et de mercure (principe volatil), représentant respectivement la terre, l’air et l’eau. Il considérait le feu comme impondérable ou immatériel.
SOUFFRE : Terre (Froid+Sécheresse) visible, état solide
SEL : Feu (Chaleur+Sécheresse) occulte, état subtil
MERCURE : Eau (Froid+Humidité) visible, état liquide + Air (Chaleur+Humidité) occulte, état gazeux



Eglise de RLC et alchimie

Le diable Asmodée en bas ==> SOUFFRE / TERRE (Froid+Sécheresse) visible, état solide
Il supporte le bénitier ==> MERCURE / EAU (Froid+Humidité) visible,
Sur lequel figurent des salamandres ==> SEL / FEU (Chaleur+Sécheresse) occulte, état subtil
Il est surmonté de 4 anges décomposant le signe de croix ==> AIR => eau état liquide + AIR (Chaleur+Humidité) occulte, état gazeux

Les anges de l'église de RLC : In Hoc Signo Vinces



Asmodée dans l'église de RLC



L'ESPRIT est essentiellement formé d'EAU et d'AIR ; que le CORPS est fait de TERRE mêlé d'un peu de FEU ; que l'ÂME, enfin, est constituée de FEU et d'AIR.

Pour l'homme complet, le mystère de la nature humaine est une sensation (la terre), une pensée (le feu), un sentiment (l'eau) et une intuition créative (l'air).



Alchimie et Sacrements

Que faisons-nous lors du signe de la croix, si ce n'est un rectangle qui nous permet de passer par le centre de notre corps et qui résume tout l'espace : tel est le voyage intérieur.
Le Soi de l'homme ne s'identifie ni avec son corps (sensation), ni avec son âme (sentiment), ni avec son mental (idées et raison), mais avec son esprit, - son cœur -, "la fine pointe" des mystiques (reliés au Mystère).

Que dire des sacrements ?
Le baptême désigne la "mort" symbolique de l'étranger, de l'inconnu, de celui qui ne fait pas partie du groupe : c'est l'Oeuvre au noir transposée au domaine collectif. A partir de ce moment, le Chrétien passe sous la protection du groupe ; et comme pour tout rite de passage, il portera un vêtement blanc. (Dans les rêves on retrouve la notion de baptême à travers la piscine). Comme dans toute respiration, toute mort précède une résurrection : c'est l'Oeuvre au blanc.

Dans l'eucharistie, le pain est le moyen, de l'existence physique, le vin, le moyen de l'existence spirituelle ; (la substance volatile se nomme "esprit"). L'eucharistie est l'Oeuvre au rouge, sacrement de l'union, accomplissement de la transmutation. En absorbant le corps et le sang du Christ, on devient Pierre philosophale : - suprême conciliation des contraires. Ce sacrement que l'on sort du ciboire (normalement fermé d'un couvercle portant une croix) symbolise l'Oeuf philosophique, le "vase hermétique", c'est-à-dire le réceptacle de la "matière première" en tant que tout ce qui nous encombre (+). L'église de pierres, -de pierres vivantes, - c'est l'église des âmes.



Le triangle du feu pointe en haut se superpose au Triangle jaune qui orne la toiture du porche de l’église de Rennes-le-Château. Cet élément FEU nous invite à considérer l'église de Rennes-le-Château sous un angle alchimique.

La Langue des Oiseaux est également suggérée par les 2 gargouilles (personnage tirant la langue et oiseau) aux angles de ce triangle.

Eglise de RLC





ISIS et alchimie

Un manteau noir recouvre le vêtement d’Isis qui est tantôt blanc, tantôt jaunâtre ou rougeâtre. Elles symbolisent les quatre étapes du processus alchimique dans lequel l’idée de totalité est également associée à la Déesse qui résume en elle ces quatre stades: Nigredo - albedo - rubedo - citrinitas.

Nigredo:La noirceur de la terrible et torturante confrontation avec l’inconscient, la rencontre avec son ombre qui provoque un sentiment de confusion, un état de dépression et de désintégration du moi.

Albedo: Attitude réceptive vis-à-vis de l’inconscient, entrer en contact avec son ombre, travail de différenciation de la partie non-développée de la psyché, lavage, “travail difficile”, stade calme de détachement, clarté lunaire, réalisation de l’anima ou de l’animus.

Rubedo: Début de la réalisation du Soi, état de conscience nouveau.

Citrinitas: Jaune ou multiplication, semence, émanation transformante, Tao, union avec le cosmos, harmonie avec l’ensemble du monde.


Du mâle et de la femme, fais tois un cercle unique,
D'où surgit le carré aux côtés bien égaux.
Construis-en un triangle, à son tour transformé
En sphère toute ronde. La Pierre alors est née.
Si ton esprit est lent à saisir ce mystère,
Comprends l'oeuvre du géomètre et tu sauras.


cercle-carre-triangle



dessin de Michaël Maïer dans l'Atalante Fugitive (1617) chapitre XXI

La Pierre était triangulaire dans sa forme, quadrangulaire dans son état et circulaire dans son origine.


La Pierre est un triangle dans son être car elle est issue des trois principes de la philosophie hermétique, dont deux seulement subsistent, entrelacés [Soufre et Sel], tandis que le Mercure se résoud et n'est présent que sous quelques restes.

Un carré dans ses qualités, car elle est issue des quatre éléments. Rappelons que l'ESPRIT est essentiellement formé d'EAU et d'AIR ; que le CORPS est fait de TERRE mêlé d'un peu de FEU ; que l'ÂME, enfin, est constituée de FEU et d'AIR.

Car pour l'homme complet, le mystère de la nature humaine est une sensation (la terre), une pensée (le feu), un sentiment (l'eau) et une intuition créative (l'air).



Les trois feux du Grand Oeuvre
en bas, le feu élémentaire du fourneau;
à mi-champ, celui de la "matière première", que figure le triangle associé au cercle, à l'intérieur du carré
en haut, le "feu secret" ou rayon solaire, cristallisé dans la "Pierre Philosophale".
Ce troisième est unus et seul agent qui puisse provoquer toute transmutation, au sein des tois règnes de la Nature.

les trois feux du Grand Oeuvre

Alchimie