Constellation du Cygne

Retour

Le Cygne est une grande et brillante constellation traversée par la Voie lactée, parfois appelée la Croix du nord (en référence à la Croix du Sud) car ses étoiles sont principalement disposées selon une grande croix. L'oiseau qu'elle représente s'étend sur la Voie lactée estivale, paraissant en migration vers le sud. Son nom lui est donné par Ptolémée dans le Livre VIII de l'Almageste datant du IIe siècle.

La "Croix du Nord" que dessine les étoiles principales du Cygne est très nette et très régulière ; elle sert de repère pour les constellations voisines. Le Cygne a un long cou et des ailes placées sur l'arrière, les deux figures sont donc inverses l'une de l'autre : la "tête" de la croix est donc la "queue" du Cygne, et la "tête" du Cygne forme le "pied" de la croix.

La constellation du Cygne est visible au zénith pendant l'été. Prenez l'étoile la plus brillante de chacune de ces constellations, Véga, pour la Lyre, Altair, pour l'Aigle, et Deneb, pour le Cygne, et vous formerez un Triangle d'Eté.



Constellation du Cygne





La constellation du Cygne qui culmine dans notre ciel pendant les nuits d'été abrite les restes d'une supernova, l'explosion d'une étoile qui se serait produite il y a entre 5000 et 8000 ans.

Compte tenu de la violence du phénomène et de sa relative proximité (1500 années-lumière), il est très probable (même s'ils n'en ont pas laissé de trace) que des Hommes aient assisté à l'apparition d'une nouvelle étoile dans le ciel, un astre resté visible pendant plusieurs semaines, peut-être même pendant la journée.

Perdue entre les constellations du Cygne et de la Lyre, une mystérieuse étoile KIC 8462852 intrigue la communauté scientifique car la variation de sa luminosité ne trouve pas d'explication naturelle.