Sites templiers de la Vienne

Retour

Commanderie des Moulins



°AUZON (comm. CHATELLERAULT, 86/Vienne, arr. Poitiers) 86100
Guillaume de Sonnac, Commandeur d'Auzon près de Châtellerault, fut élu 17ème domaine du Temple (1247-1250). L'année même de son élection en 1247, il fit parvenir au roi d'Angleterre Henri III, dans le plus grand secret et sous bonne escorte, un mystérieux colis qui aurait renfermé, dit-on, une simple coupe... A proximité de l'ancienne voie romaine Bourges-Poitiers, au sud de Châtellerault, se trouve le lieu-dit "La Commanderie" près d'Auzon (Ozon sur la carte de Cassini). C'est à cet endroit que se dressaient la Commanderie et sa chapelle ornée de fresques du XIII-XIVème siècle. Les voûtes en berceau brisé étaient fréquemment utilisées par les Templiers en Aquitaine. Nous les retrouvons, en effet, aux chapelles des Commanderies poitevines de °Plaincourault, Auzon, °Montgauguier, °La-Lande-de-Parthenay (comm. Courgé), °Ensigné (Deux-Sèvres) et à celle de °Magrigne (Gironde).

°BOURNAND (86/Vienne) 86120
La Commanderie des Moulins figure sur la carte de Cassini au sud de Bournand ("Burnonium") sur la route de Loudun. De cette ancienne Commanderie de Templiers "Les Moulins" bâtie en 1214 par frère Odat, commandeur de °L'Ile-Bouchard, subsistent l'habitation, les communs, et surtout le chœur de l'ancienne église, construite entre le XIIème et le XVème siècle, chef d'œuvre de l'art gothique en Poitou : statues, voussures et chapiteaux sculptés.
La Commanderie de Moulins, ancienne dépendance de l’Ordre du Temple, fut attribuée, après l’inique procès qui termina l’existence de cet Ordre, aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui possédaient déjà la Commanderie de Loudun, nous trouvons la preuve de son existence dès l’an 1216 dans le cartulaire de °La Coudrie, où figure un jugement de Jean, abbé de l’Ile-Dieu, qui déboute les curés de Bournand et Solomé des prétentions élevées par eux contre les hommes des Templiers sur lesquels ils voulaient percevoir un droit paroissial. Cette Commanderie est plusieurs fois mentionnée, en 1313, dans les interrogatoires qui précédèrent le procès des Templiers : Geoffroy de Thalan, du diocèse de Tours, qui comparait le pénultième jour d’avril, dit avoir habité pendant environ un an la Maison de Moulins où il a été arrêté ; de là, il fut conduit à Loudun, puis à Chinon, où il fut interrogé par le bailli de Touraine. Jean Durand, précepteur de °La Coudrie, déclare qu’il a été reçu vers la fête de la Pentecôte, douze ans auparavant, dans la chapelle de la Maison du Temple de Moulins ("in capella domus Templi de Molendinis"). Dans cette chapelle il y avait deux petits tableaux ; au–dessus de l’autel se trouvait une Descente de Croix en plâtre surmontée d’un dais en bon état. On remarquait, du côté de l’évangile, deux tombeaux de pierre avec les figures de deux hommes dessus ; en descendant de l’autel, du côté de l’épître, on voyait aussi un autre tombeau en mausolée avec une figure d’homme. Les voûtes étaient propres et à six voussures ; la nef bousillée (maçonnée avec un mélange de terre détrempée et de paille) avait 36 pieds de long. Au dessus de l’entrée de la Commanderie régnait une galerie à embrasure ; la cour du donjon était séparée de celle de la ferme par une muraille de 6 pieds ; près de la chapelle du côté du midi se trouvait une grande fuie ronde et couverte d’ardoises.

°CHAUVIGNY (86/Vienne, arr. Montmorillon) 86300
Chauvigny est situé en Poitou dans le département de la Vienne à 25 kilomètres à l'est de Poitiers et à la même distance à l'ouest de Saint-Savin. A l'époque Gallo-Romaine une bourgade s'est constituée à la rencontre de la voie Romaine Poitiers-Bourges et de la Vienne. Au Xème et XIème siècles ce sont les imposantes constructions de surveillance et de défense féodales qui prédominent. Sur l’éperon rocheux de "Calviniacum" les évêques de Poitiers élèvent leur forteresse baronniale et une très belle église, la collégiale Saint-Pierre. La Ville Haute de Chauvigny, qui offre une vue magnifique sur la Vallée de la Vienne, comportait cinq châteaux. Il en reste des bâtiments significatifs pour trois d'entre eux : le château des Evêques de Poitiers, le château d'Harcourt et le Donjon de Gouzon. La ville basse se répartit autour de la Vienne. On extrait dans des carrières autour de la ville une pierre blanche renommée pour sa qualité pour la construction des bâtiments. L’Auberge du Chêne Vert, rue de Châtellerault est (n° 14, maison dite "des Templiers") et rue Faideau nord date des XIVème - XVème siècle. L'étage supérieur conserve son caractère ancien: au dessus d'une corniche moulurée, on trouve des ouvertures géminées avec colonnettes centrales ornées de chapiteaux sculptés et surmontées d'arcs polylobés caractéristiques du XIVème siècle. Sous le bâtiment se trouvent de belles caves voûtées avec arceaux en pierre d'appareil. La tradition qui lie cette maison aux Templiers n'est pas confirmée directement par la documentation de l'époque. Le manuscrit connu sous le nom de "Chronique de Chauvigny" permet de déceler l'origine de la méprise : de "vieux temple" protestant elle est devenue "maison du Temple", c'est-à-dire "maison des Templiers".

°CIVRAY (86/Vienne) 86400
Entre Poitiers et Angoulême, les Templiers possédaient depuis le XIIème siècle une Commanderie à Civray dans la Vienne sur l'axe Poitiers-Angoulême au bord de la Charente.

°LA ROCHE-EN-CLOUE (comm. CLOUE, 86/Vienne, canton de Lusignan) 86600
Les Roches et Toufou étaient deux possessions templières au nord-ouest de la commune de Cloué, près de Lusignan sur la Route de °La Rochelle (en haut à gauche sur la carte de Cassini). Le rai d’escarboucle ou ennéade se retrouve sur la statue funéraire d’un Templier de la Commanderie des Roches et de Toufou. La remise des biens des Templiers aux Hospitaliers donna lieu en Poitou à un procès-verbal daté du 20 mai 1313. Il concerne la Commanderie de Bret. "... audit maître de la Rochelle, procurateur, si comme dessus est dit, bailla ledit Guiot le dimanche après fête Saint-Nicolas d'été la possession des biens de la maison des Roches et de Touffou par la vertu dudit mandement, et le lundi ensuivant de la maison de la Bruère et de La Crozillère, de La Barre-Clairin, et le mardi ensuivant de la maison de Bret et d'Ensigné, et le jeudi ensuivant de la maison de Sainte-Gemme et de Cenan, et le samedi ensuivant de la maison de la Boissière. Ce fut fait le dimanche avant les Rogations, présent Guiot de Lamote, sergent du roi, Nicolas Fièvre, prêtre, Guillaume de Laroche, valet, l'an 1313".

°LES ROCHES (86/Vienne)
Voir °La Roche-en-Cloué.

°MONTGAUGUIER (comm. VOUZAILLES, 86/Vienne, arr. Poitiers, cant. Mirebeau-en-Poitou) 86170
La chapelle templière de la Commanderie de Montgauguier, au nord-ouest de Poitiers et à l'ouest de Vouzailles, est voûtée en berceau brisé comme la plupart des chapelles templières en Aquitaine (°Auzon par exemple). Elle ne se visite pas.

°PUYSAVEAU (comm. de POUANT, 86/Vienne, arr. Loudun, canton des Monts-sur-Guesnes) 86200
Les premières traces de son nom "Potentum" apparaissent en 889 qui, par dérives successives, aboutira au nom actuel de Pouant. Le village se trouve à l'ouest de Richelieu par la D61 en direction de Loudun. Au sud-est de Pouant, les Templiers étaient installés à Puysaveau. Il est indiqué "Puysavault" sur la carte de Cassini, à proximité d'un lieu-dit "La Chevalerie". A proximité de Puysaveau : Les Moulins (commune de °Bournand) et °L'Ile-Bouchard.

°TOUFOU (86/Vienne)
Voir °La Roche-en-Cloué.