L'église de Saint Salvayre (à 6 km d'Alet)
et le Rocher de l'Aigle

Retour



D'Alet-les-Bains, prendre sur la droite le "chemin des cimes" (route sinueuse très étroite).

Le Hameau de Saint Salvayre est situé à 6 km sur les hauteurs d'Alet; il offre un panorama unique à une altitude de 756 m sur les Pyrénées et les Corbières : le mont Cardou et le mont Bugarach (au fond).

Vue (alignement ?) sur le mont Cardou et le mont Bugarach (au fond)



Eglise de Saint-Salvayre

L'église de Saint-Salvayre, d'une grande sobriété, est bâtie sur le plan d'une croix grecque aux 4 branches égales (assemblage de cinq carrés congruents).

Huit sculptures zoomorphiques et anthropomorphiques datées de la période pré-romane ornent chaque angle de l’édifice : lion, homme, taureau, aigle (= les 4 évangélistes Nouveau Testament) + les patriarches (Ancien Testament). 4 chapiteaux romans sont encastrés de part et d'autre de la porte.
Selon les Monuments Historiques, ces pierres encastrées proviendraient de l'abbaye d'Alet dévastée lors des guerres de religion au XVIème siècle. Le Docteur Boyer, membre de la société d'études scientifiques de l'Aude, pense qu'elles proviennent des ruines de la Vieille-Église du IX° siècle, près des grottes de Lavalette.

Il existait une neuvième tête, « la tête du Sauveur », qui était l'objet d'une procession annuelle. Jadis une procession montait depuis Alet pour rendre hommage au "Saint Sauveur" (=Saint Salvayre ?).

Eglise de Saint-Salvayre - huit sculptures zoomorphiques et anthropomorphiques ornent chaque angle de l’édifice



Coordonnées GPS : 43° 00' 24" N - 2° 17' 31" E

Une tête d'homme moustachu diffuse une étonnante sensation de vérité et de naturel.

sculpture romane de l’église de Saint Salvayre



Socle de la croix, place de l'Eglise : réemploi d'une pierre de provenance ancienne. Pierre druidique ?

pierre  place de l' eglise de St Salvayre



L’association du menhir et du sel serait correcte à Saint SAL Vayre, près d’Alet.



"La Pierre Droite"

A noter que non loin de la chapelle à quelques 900 m nord, nord ouest se trouve un petit menhir (environ 1,50m) nommé "la Pierre Droite". Ce serait le géant Marre qui l'aurait -selon la légende- arraché à la barre rocheuse "Roque de Broundo".

"A environ un kilomètre au nord de l’agglomération, en bordure du plateau qui domine le ravin d’Arce , se trouve un menhir déjà signalé par M. Germain Sicard. La pierre prismatique quadrangulaire est plantée au bord du chemin de Vendémies, légèrement penchée vers le Nord-Est. Sa plus longue arête mesure 1m.50 et sa plus courte 1m.38. La hauteur de l’extrémité au-dessus du sol est de 1m.40. On remarque au sommet, le trou de scellement d’une croix qui le surmontait autrefois."
(Dr Boyer, membre de la Société des Etudes Archéologiques de l’Aude - 1941)

43° 00' 48" N 2° 17' 10" E <- La Pierre Droite - menhir (près de St Salvayre)

En fait ce sont 3 menhirs qui se trouvent au lieu dit Saint-Salvayre.

Saint-Salvayre et la Pierre Droite



Le menhir de Saint Salvayre



Le véritable cromleck (de Boudet) se trouverait-il sur les terres de l'Homme Mort à Saint-Salvayre ?

La Grande Ourse et l'étoile polaire ... à Saint-Salvayre

La Grande Ourse et l'étoile polaire



Les 4 étoiles Phekda-Megrez et Merak-Dubhe (en bas) en direction de l'étoile polaire (dans l'angle en haut à droite)

ALCOR et la Grande Ourse



La Vieille-Eglise, les 3 grottes de Lavalette

"L’archéologue pourrait encore visiter à quelque distance en contre-bas du menhir, les ruines de la tour d’Arce, qui n’ont pas encore été étudiées, explorer sur les pentes du ravin de Lavalette, deux grottes, dont l’une présente des traces de fortifications et s’arrêter au retour pour voir les éboulis de la Vieille-Eglise, qui livreraient peut-être le secret de l’origine des sculptures romanes de l’église de Saint Salvayre."
(Dr Boyer, membre de la Société des Etudes Archéologiques de l’Aude - 1941)

Les 3 grottes de Lavalette sont situées au nord de Véraza, en direction de Saint Salvayre. L'entrée des grottes est obstruée par un mur de pierres. Il s'agit en fait d'un petit système défensif servant de refuge à ses occupants principalement lors de périodes troubles de l'histoire. Mais leur occupation date peut être depuis que les hommes habitent dans la vallée de l'Aude. Les fouilles ont révélé du petit mobilier (tessons, vases) de l'age de bronze ancien (-1800/1500 av JC) qui suppose que les lieux ont été habités par un groupe de pasteurs.

Grottes de Lavalette (video)




Rocher de l'Aigle

Le rocher de l'Aigle est situé à quelques centaines de mètres avant d'arriver au hameau de St Salvayre.
D'après ses recherches, un écrivain sur RLC estime que le tombeau de JC (mort en +68) fut caché dans un souterrain dont le départ est situé à quelques centaines de mètres du village actuel de Saint Salvayre qui domine Alet-les-Bains. L’endroit exact fut appelé le « Rocher de l’Aigle ». Le tombeau de Jésus resta inviolé pendant sept siècles jusqu’à l’arrivée des Musulmans puis mis en lieu sûr à Stenay en 679 où il ne demeura que deux siècles, avant d’être redécouvert en 872 sous Charles le Chauve, pour aboutir à Orval (créé en 1070) sur les terres données par Mathilde de Toscane, tante de Godefroi de Bouillon, premier roi de Jérusalem. Les cisterciens de Citeaux, puis Bernard de Fontaine qui créa Clairvaux (St Bernard) sont à l’origine de la création de l’Ordre du Temple en 1128, ordre qui garda le tombeau de Jésus en forêt d’Orient avant de le ramener dans le Razès, en un autre lieu qui est la caverne d’Arques.

Alet et les vestiges de l’abbaye Sainte_Marie



L'ancien St Salvayre était le chateau invisible du Graal, le Montsalvat du conte du Graal.