Un roi couronné ?

Retour

Au lieu-dit Borde d'al Pech près de Véraza (Aude), se détache le visage d'un roi couronné qui apparaît comme un géoglyphe.

Un roi couronné



La commune était nommée Veradanum en 1176, Verazanum en 1234 et Beraza en 16712. Le ruisseau de Véraza est éponyme de la commune.

Les racines AZA, AZE, AUZE sont wisigothiques puisque les AZES étaient les dieux des Wisigoths.

Les villages de l'Aude tels que CouiZA, VerAZA, EspérAZA, sAUZils, MontAZEls et les lieux-dits comme fontAZEtte, lAUZi ... attesteraient de leur présence en ces lieux.

À la suite de découvertes faites lors de fouilles paléontologiques effectuées à Véraza, un groupe de peuplement du néolithique a reçu le nom de culture de Véraza, un groupement ethnologique aussi appelé « Vérazien ».

À l'origine un village séparé, Véraza devint à la Révolution une commune, rapidement supprimée (entre 1790 et 1794) pour être fusionnée à la commune voisine d’Alet. C'était donc autrefois un hameau d'Alet (qui comprenait aussi Saint Salvaire, Vendémies, Arse et Lapeire). La commune de Véraza a été rétablie en 1878, sa voisine prenant alors le nom d'Alet-les-Bains.

Alet et les vestiges de l’abbaye Sainte_Marie





La tombe et le trésor d'Alaric II

Grégoire de Tours a situé la mort d'Alaric II (507) à Vouillé, l'histoire n'a retenu que cette version.

A la lecture des textes de Procope, sa mort (décapité par Clovis) se situerait autour de Carcassonne, lieu où il avait amassé ses troupes, et pris comme point d'embuscade le château de Miramont dans la montagne d'Alaric...

En fait d'après Procope, il serait mort près de chez lui à Carcassonne (c'est lui qui a fait la première enceinte et a donné le nom à la ville Arca (arche) Cassun (coffre), le coffre de l'arche). Il avait encore l'arche d'alliance et le tabernacle du temple de Jérusalem.

Plus tard au 8éme siècle, le tabernacle a été renvoyé à Damas où il a été fondu, l'arche, elle, est enterrée avec Alaric II "circum carcassunem" d'après Procope.



Prophétie de Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim, dit Paracelse [1493-1541]

"Que de ma tombe je ne serai point laissé, mais on me tirera de nouveau de ma tombe, m'étendant contre l'Orient, et je vous dis : trois grands trésors sont cachés. Le premier à Meiden, en Frioul. Le second entre la Souabe et la Bavière, en un lieu que je ne nomme pas pour éviter grand malheur et versement de sang. Le troisième entre l'Espagne et la France, et ceux qui se l'approprieront seront par là conduits à un tel triomphe que tous en seront étonnés."

« Entre Alaric et Alaricou es la fortuno de tres reis », « Entre Alaric et l’Alaricou est le trésor des trois rois » (dicton populaire)

Il est dit que « La pierre levée des Pontils regarde aux caves et aux greniers du Roi »

Le Menhir de Peyrolles (la Pierre Dressée des Pontils)



La grotte sépulchrale de Véraza, dont on imagine l'entrée monumentale de cette grotte rouge, est située sur le même méridien que le château de Serres.

Les 3 grottes de Lavalette sont situées au nord de Véraza, en direction de Saint Salvayre.

L'église de Saint Salvayre (à 6 km d'Alet) et le Rocher de l'Aigle



Voir également le Roc Blanc de Véraza et l'aven du Picou.