Le pont romain de Serres,
la méridienne de Paris et le Cardou

Retour

Sous Louis XIII le méridien origine fut déplacé des îles de Fer aux Açores pour devenir le "Méridien de Paris", situé précisément à 2°20'14.025" à l'est de celui de Greenwich et passant par le centre de l'Observatoire de Paris, ce 21 juin 1667. Puis il fut abandonné en 1911 au profit du méridien de Greenwich. En l'an 2000 la "Méridienne Verte" matérialise l'ancien tracé du Méridien de Paris par des bornes de Dunkerque à Barcelone. Dans l'Aude, les bornes sont implantées à Peyrolles - Serres - Rennes-les-Bains - Sougraigne - Bugarach.

Le Pont de Serres est situé à 2°19'27"E, soit 800 m plus à l'ouest que le Méridien de Paris.
Pourquoi la borne est-elle implantée près du pont de Serres, soit avec une erreur de 800 m, insistant sur cet axe qui passe par Serres et le Cardou ?

Le pont de Serres, la méridienne de Paris et le Cardou

Méridienne Verte



La petite rivière, le Rialsesse, qui coule sous le pont de Serres, charrie un sable très particulier, aux pigments de rouille. Ce sont des marnes de l'éocène (- 45 millions d'années) qui se sont accumulées dans un pli du massif ancien de Mouthoumet dans la vallée du Rialsesse. Elles sont plus ou moins chargées en fer qui, en s'oxydant, les colorent. Le ruissellement érode les marnes tendres sur les pentes.



SERRES

L'évêque d'Alet en était le seigneur.
Praepositus de serris - 1283
Prépositura de serris - 1347

L’Eglise dédiée à Saint Pierre, présente une belle abside semicirculaire en cul-de-four, ainsi qu’une travée de choeur en berceau de l’époque romane, où l’on peut voir des peintures du XIIIème siècle.

Une double croix de couleur ocre est peinte au sommet de l’arche dans le chœur de l’église. Les deux croix sont unies par leurs branches horizontales. Une des croix est surmontée d’un petit phylactère comportant le "INRI" habituel. L’autre porte le même support … mais vide ! De plus cette croix se trouve devant la précédente et plus grande.

Que semble vouloir indiquer la double croix de l'église de Serres, l'une avc INRI et l'autre sans ? 2 crucifiés et/ou 2 tombeaux dont 1 seul est assocé à INRI. Jésus et Barabbas ?

La double croix dans l'église de Serres



De l’église de Serres à l’énigme de RLC ? (societe-perillos)



Une croix Templière hampée figure sur la "Porte des Morts" du mur Nord de l’église de Serres; une autre se trouve sur un mur au Sud-Ouest et il existerait une troisième croix templière. Sur le fronton de la porte de la chapelle du Château de Serres, serait gravée également une croix similaire.

Un extrait du "Dictionnaire Topographique du Département de l’Aude" de l’abbé Sabarthès, indique qu'un document intitulé "Propositus de Serris" serait conservé aux "Archives du Vatican", aux Collections, et qu'il daterait de 1347.

"C'est ainsi que le Cromleck de Rennes-les-Bains se trouve intimement lié à la résurrection, ..." (Boudet - VLC avant-propos)

Le calvaire de Serres se trouve juste après avoir franchi le pont romain de Serres.

Le calvaire de Serres



Suivons "le chemin des croix" :

La croix au bout du pont romain de Serres serait en relation avec la lettre S et la croix de la tiare du Pape.

Une autre croix - aujourd'hui disparue - se trouvait près du pont de la Mourette au pied du Cardou près de Pachevan. Cette "croix del Couilié" figurait encore sur le cadastre de 1832. cette croix avait la particularité d’avoir une flèche de gravée sur sa partie supérieure qui indiquait les rochers appelés roc Fourcados qui sont sur le flanc nord du Cardou face à Santas.
Quant à la grotte du Cardou, signalée par deux points rouges sur la carte de Boudet, elle est accessible par un petit sentier qui, de la croix de Serres, mène sous les aiguilles du Roco-Fourcado.

La croix de l'Haum-moor pourrait correspondre à la croix de la tombe du cimetière de RLB sur le tableau du Pape à la pomme bleue et à la lettre H.

Par la croix (de l'Haum-moor) et ce cheval de Dieu (la Valdieu)

Centre du Monde _ Axe du Monde





Selon l'écrivain sur RLC ayant pour pseudo ULPIAN

En se rendant à Serres, sur le pont et en regardant le Cardou se trouverait le tombeau de Barabbas, véritable Christ.
La borne méridienne qui n'est pas à son emplacement NORMAL (à plus d'un kilomètre du méridien zéro) marque le méridien qui passe sur le tombeau du Christ et que je nomme méridien des origines.
L'emplacement du tombeau se trouve à l'intersection d'un cercle de MILLE toises (ayant pour centre le menhir des Pontils qui est la pierre de l'angle) et sur un angle de 151° inversé (151 + 180) mesuré à partir de ce même menhir (en prenant 0°à l'ouest et 180 plein Est)...

Téléchargez L’AVENEMENT - Jésus-Christ Barabbas (français) [puis dézippez]





Citons BOUDET dans la VLC :

"Ils n'étaient point trop en retard dans la civilisation, ces bons gaulois des premiers temps de l'occupation, puisqu'ils se préoccupaient ainsi de voyager en chariot sur des flancs de montagnes à pentes très dangereuses. La difficulté qu'ils traduisaient par carthow, n'était point cependant insurmontable ; ils ont su la franchir en traversant le Rialsès en face du village de Serres, et en construisant leur chemin de telle sorte, que les chariots pussent passer au-dessus de ces roches. Au tournant du chemin et au point déterminé où l'on devait s'engager dans le défilé, les Celtes devaient avoir dressé un ménir sur une roche qui porte aujourd'hui une croix de pierre. Cette croix est placée à l'endroit exact de la pierre où l'on voyait autrefois gravée une croix grecque semblable à celles qui existent présentement au Cap dé l'Hommé, et à proximité des roches branlantes.
Après avoir contourné la base de la montagne de Cardou, et avoir dépassé le petit ruisseau qui sépare Cardou de la colline de Bazel, le chemin commence à s'élever en pente douce. Il devait avoir une largeur bien déterminée, telle que les Gaulois savaient la donner à leurs routes. Ce n'était point, en effet, de simples sentiers étroits
– 230 –
et dangereux, mais d'excellents chemins possédant une largeur exactement mesurée. Bazel ne veut pas dire autre chose. En rendant à ce terme la prononciation assez dure qu'il devait avoir autrefois, nous aurions à dire Passel. Or, pass signifie une route, et ell la mesure de longueur dont se servait les Celtes.
Au sommet du Bazel, on aperçoit des pierres levées fort étranges, qui contribuent à former le cercle du cromleck du côté du levant."

"C'est ainsi que le Cromleck de Rennes-les-Bains se trouve intimement lié à la résurrection, ..." (Boudet - VLC avant-propos)

Carte "Rennes Celtique"
Abbé Boudet _ 1886

Carte "Rennes Celtique" (couleur)
Abbé Boudet - 1886



Pourquoi cet endroit ?

La zone PACHEVAN - SERRES - CARDOU fût-elle un lieu de survie post-diluvien ?

"L’eau qui a été refoulée de l’hémisphère Nord a envahi les terres émergées et les recouvre entièrement, à l’exception d’une petite zone qui constitue l’arche de Noé de la bible. C’est là que se réfugieront ceux qui donneront, après deux siècles d’exil et au fil des générations, l’essor à l’humanité du nouveau monde. C’est à chacun de rechercher cet endroit privilégié (...)"

L'arche (de Noé) est un lieu de survie lors du Déluge ... Arques et Bugarach évoquent d'ailleurs cette notion d'Arche.
La seconde cité de la civilisation post-diluvienne créée par les survivants de l'Arche de Noé s'appelait "Serron", à rapprocher de "Serres" près du mont Cardou. Quant à la première cité "Nachevan" créée apès le déluge, son nom ressemble fortement à "Pachevan" juste à côté de Serres.



"La Porte des Dieux"

Porte des Hommes par où descendaient les âmes des cieux en route vers la terre et Porte des Dieux par laquelle montaient les âmes, après la mort, vers le lieu de leur propre immortalité.
Entre "P" et "S" (Pachevan et Serres) se trouve "La Porte des Dieux", la vraie porte de sortie (fin des réincarnations, immortalité).

L'immortalité désigne le fait d’échapper à la mort et d’exister pour une période de temps indéfinie, voire éternelle. Selon les points de vue, l'immortalité peut être entendue comme concernant l'âme, le corps ou encore les deux. Les Pharisiens croient cependant plus tard à l'immortalité de l'âme, selon l'historien Flavius Josèphe. Le livre de Tobie (IIe siècle avant notre ère) évoque une vie après la mort, bien que celui de Job mentionne juste aux épreuves de celui-ci une consolation de son vivant.

Le gui était pour les Gaulois le symbole de l'immortalité, le serpent qui se mord la queue, signe de l'immortalité, et la croix ankh est le symbole par excellence de l'immortalité, de l'éternité.

Pour que la Clé soit placée dans la Serrure, il suffit de passer le pont à Serres, en un point secret précis très particulier.

Par contre, au Pas de la Roque se trouve La Porte des Hommes qui symbolise les réincarnations et les renaissances successives.

Le Pas de la Roque, "Porte des Hommes"





L’or de Serres

"Le Sieur de Serre, près d’Arques, Yves de Michel, présente une remontrance au Duc Gaston d’Orléans, au sujet de riches et abondantes mines d’or qu’il faisait exploiter au profit du roi et dont il n’a pas pu faire les expéditions." (Extrait du bulletin de la SESA, tome 37 – 1933).

Il y a aussi une lettre du 23 mai 1472 de S.M le roi de France Louix XI concernant l’or de Serres.

Le sous-sol de Notre-Dame de Marceille abritre deux cryptes. Une première crypte se trouve sous l'église et l'autre crypte est située dans un bois en direction de l'Aude (43°04’04"N - 02°13’29"E).

Un trésor immense fut fortuitement trouvé en 1645 dans la région des 2 Rennes : Rennes-le-Château et Rennes-les-Bains. Cette première cache se situe à peu de distance de Rennes-les-Bains mais pas sur cette commune (->Serres). Mgr Nicolas PAVILLON en fit extraire une grande part et en devint le gardien, la deuxième cache se situant alors dans une crypte secrète sous N-D de Marceille.

Notre_Dame de Marceille (près Limoux), sanctuaire de Dieu