Ligne du 17 janvier et Rennes-le-Château

Retour

Sur l'épitaphe de de la stèle de Marie de Nègre d'Ables à Rennes-le-Château est mentionné "DECEDEE LE XVII JANVIER".

Epitaphe de Marie de Nègre d'Ables;
des anomalies font apparaître les mots-clés :
MORT, EPEE, TOMBE, PIERRE.



Epitaphe
de Marie de Nègre d'Ables



La tombe de l'abbé JEAN VIE visible dans le cimetière de Rennes-les-Bains fait ressortir le 17 dans la date de décès du 1er septembre 1872 écrite "1er 7bre" et soulignée.

La tombe de l'abbé JEAN VIE dans le cimetière de Rennes-les-Bains et le 17



Le 17 janvier, le Soleil se lève avec l’azimut 118°, soit 28° plus au sud que l’est géographique. (L'azimut est l'angle mesuré par rapport au Nord dans le sens des aiguilles d’une montre.) Toutefois il ne faut pas considérer l'axe passant par les églises des 2 Rennes car Rennes-les-Bains est à l'azimut 102° par rapport à l'église de Rennes-le-Château.



Le phénomène des "Pommes Bleues" dans l'église de Rennes-le-Château

Tout proche de Saint-Antoine Ermite à 11 h (GMT) entre les stations 1 et 2 apparaît une magnifique rosace, normalement invisible… Plus tard, "à midi, pommes bleues" (à "midi vrai", c'est-à-dire à 12 h 15), c'est sur la chaire que les trois pommes bleues se positionnent exactement sur le globe tenu dans la main gauche de la statue.

Le phénomène des Pommes Bleues dans l'église de RLC

Le phénomène des "Pommes Bleues" dans l'église de RLC



Dans un parchemin trouvé dans un ciboire, Sainte IRMINE retrace l’assassinat de son père DAGOBERT II le 23 décembre 679 près de Stenay, le séjour de son demi-frère SIGEBERT IV au monastère d’OEREN (le Grenier), puis son refuge, le 17 janvier 681 à RHEDAE (Rennes-le-Château), capitale du RAZÈS (pays d’origine de GISÈLE, nièce d'un roi wisigoth, deuxième épouse de DAGOBERT).

La Fontaine de Fortune



Le 17 janvier 1681 se tint une réunion au Château de Rennes qui devait aboutir à la création du prieuré de Sion le 19 septembre.

Le Prieuré de Sion créé en 1681 à RLC



Le 17 janvier pourrait également faire référence à saint Janvier qui fut décapité le 19 septembre 305. C'est du moins ce que prétend Pierre Plantard dans une lettre datée du 4 avril 1989 : "Je crois qu'il est bon de se souvenir que le 17 janvier a un sens hermétique pour le Prieuré de Sion c'est JANVIER / 17, c'est à dire le 19 septembre, la fête de l'évêque JANVIER, né 270 mort 305, soit 17 or, il portait la mître du Soleil."

L'axe du lever du Soleil à RLC le 17 janvier passe près des lieux-dits : Les Bordes, La Coume et La Maurine-Est

ligne RLC lever du soleil le 17 janvier près des lieux-dits : Les Bordes, La Coume et La Maurine-Est



L'axe du lever du Soleil à RLC le 17 janvier passe près de La Valdieu.

ligne RLC lever du soleil le 17 janvier passe à La Valdieu



Par la croix (de l'Haum-moor) et ce cheval de Dieu (la Valdieu)



Le 17 représente la carte de "L'ETOILE" au jeu de tarot.
Dans "L'or des Templiers", page 144, Maurice Guiguand nous informe "que le 17 janvier, la constellation de la Coupe ou du Vase, venait se poser au-dessus des Charbonnières".

L'axe du lever du Soleil à RLC le 17 janvier pointe vers l'ermitage troglodyte dans les gorges de Galamus, dédié à Saint-Antoine-Ermite, fêté un 17 janvier.

L'ermitage Saint_Antoine de Galamus



L'axe du lever du Soleil à RLC le 17 janvier pointe également le mont Bugarach.

L'axe du lever de soleil au-dessus du Bugarach le 17 janvier



Bugarach, le bourg de l'Arche ?



Poursuivons l'analyse du 17 janvier à Saint Sulpice

17 janvier à Saint Sulpice